Énergie

Les clés pour réduire ses émissions et son empreinte carbone au quotidien et économiser

By 31 mai 2021No Comments
empreinte carbone écologique
Temps de lecture : 6 min.

« Adoptez les bons réflexes pour réduire votre empreinte carbone en changeant un peu vos habitudes et votre mode de vie.« 

La grande majorité d’entre nous se préoccupe du changement climatique. Beaucoup de gens se demandent ce qu’ils peuvent personnellement faire à ce sujet. Eh oui ! Bon nombre des actions que vous entreprenez au quotidien peuvent réduire considérablement les émissions de carbone qui limitent le changement climatique à des niveaux acceptables. Mais qu’entend-on par empreinte carbone ? Eh bien ! Il s’agit d’une mesure de quantité de gaz à effet de serre produite par les activités de votre vie quotidienne. Votre empreinte carbone mesure donc l’impact potentiel de votre vie quotidienne sur l’environnement. 

Heureusement, nous pouvons faire beaucoup pour passer à des habitudes plus vertes. Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’empreinte carbone et nous vous proposerons des solutions et conseils pour la réduire.

L’énergie : un poste de dépenses essentiel pour la maison

 

Saviez-vous que plus de la moitié de l’empreinte carbone provient de l’électricité ? Ainsi, vous devriez prendre les mesures les plus efficaces pour décarboner votre quotidien et réduire vos émissions de gaz à effets de serre. Il est très important de rendre votre maison aussi économe en énergie que possible.

En tant que propriétaire de votre propre maison, vous pouvez réduire votre consommation d’énergie grâce à une meilleure protection contre les intempéries. Voici quelques-unes des façons dont vous pouvez garder la chaleur dans la maison pendant les mois les plus froids:

  • isolation des murs creux
  • isolation des combles
  • fenêtres à double ou triple vitrage 
  • coupe-vent sous les portes.

Vous pouvez également être plus aventureux et essayer des changements plus radicaux, comme investir dans des systèmes d’énergie renouvelable pour utiliser l’énergie du soleil, le vent ou l’eau pour l’électricité ou la chaleur. Utilisez l’énergie solaire, éolienne ou autre énergie renouvelable comme source d’électricité pour faire de l’économie d’énergie réduire les émissions de CO² plutôt que de brûler des combustibles fossiles.

Vous pouvez également améliorer un peu plus l’efficacité énergétique en choisissant des matériaux de toiture adaptés à l’emplacement et à l’occupation du bâtiment. Le choix de la couleur affecte fortement la réflectivité solaire et le choix de la bonne couleur pour le climat peut réduire la consommation d’énergie de votre logement ou les bureaux de votre entreprise. Utilisez un éclairage de pointe et optimisez l’éclairage naturel.

Changer ses habitudes alimentaires pour mieux manger

 

Un autre bon point de départ ? Directement à travers votre alimentation. Adopter un régime plus végétarien réduit considérablement l’empreinte carbone de votre quotidien et vos émissions de gaz à effets de serre. Des études ont montré que les produits carnés ont une empreinte carbone par calorie plus importante que les produits céréaliers ou végétaux. Cela est dû à la fois à la transformation inefficace de l’énergie végétale en énergie animale.

Si possible, il faut également penser à changer son alimentation en misant davantage sur les aliments bios ou locaux. Il y a de meilleures chances que la nourriture ait été cultivée de manière écologique, et si elle est cultivée localement, elle n’a pas eu à voyager aussi loin et donc il y a eu moins de transport. Essayez également de manger dans des restaurants qui servent des aliments produits localement ou de saison.

Certes, c’est un peu drastique. Mais cela en dit plus sur ces dîners surgelés pratiques sur lesquels certains comptent en raison de leurs horaires chargés. Un congélateur rempli de repas est en fait plus énergivore. Il en coûte plus cher de congeler les aliments, de les expédier au froid, de les exposer congelés à l’épicerie et de les conserver congelés chez vous. Ainsi, bien que la commodité moderne de la micro-onde et de la cuisine maigre soit séduisante, elle consomme beaucoup plus de ressources naturelles. Cuisinez des aliments frais quand vous le pouvez et vous vous retrouverez également moins souvent au restaurant. Évitez le gaspillage alimentaire grâce à des achats intelligents et planifiés et à des moyens créatifs de mieux consommer ce que vous achetez. Alors, en appliquant ces quelques conseils, vous pourrez réduire vos émissions de gaz à effets de serre, réduire votre empreinte carbone et faire des économies d’énergie.

Les bons réflexes pour réduire son empreinte carbone 

 

Il est clair que pour réduire notre empreinte carbone individuelle et collective, nous envisageons d’importants changements d’habitudes et de mode de vie. Cela dit, adopter les bons réflexes pour réduire votre empreinte carbone.

Vous pouvez remplacer vos ampoules par des LED, car les ampoules à incandescence gaspillent 90% de leur énergie sous forme de chaleur. Essayez d’utiliser moins d’électricité et faites des économies d’énergie. Lorsque vous quittez la pièce, éteignez les lumières. Et surtout, ne les allumez pas si vous n’en avez pas besoin, par exemple lorsque vous ne faites que regarder la télévision. Éteignez et débranchez les appareils non utilisés, et tout sauf le réfrigérateur si vous partez.

La conservation de l’eau est également essentielle, d’autant plus que notre population croissante augmente la demande des sources d’eau et que nous sommes confrontés à des sécheresses sans précédent. Vous pouvez économiser l’eau en installant une pomme de douche à faible débit, mais aussi fermez les robinets et réparez les fuites. Pour éviter le gaspillage d’eau, gardez un seau dans votre douche et utilisez l’eau de ruissellement pour arroser vos plantes. De plus, pendant la saison pluviale, pensez à installer un ou plusieurs réservoirs d’eau de pluie.

Ne lavez pas chaque vêtement après chaque port, à moins que tout n’est pas taché ou malodorant.

Lavez vos vêtements à l’eau froide. Séchez à l’air votre linge sur la ligne ou un séchoir à linge d’intérieur. Régler votre thermostat à quelques degrés plus frais en hiver et votre climatiseur à quelques degrés plus chaud en été, est un changement intéressant. Si vous pouvez remplacer le climatiseur par un ventilateur, c’est une solution encore meilleure pour la chaleur estivale.

Et réduire son empreinte carbone numérique à la maison et au travail

 

La technologie numérique touche désormais presque tous les aspects de notre vie personnelle et professionnelle. Mais savez-vous que l’usage du numérique peut avoir un impact sur votre empreinte carbone à la maison et au bureau ? Eh bien ! Ne vous inquiétez pas ! Avec la sobriété numérique, vous pouvez préserver les apports indispensables du numérique.

Pour faire des économies d’énergie, il est judicieux d’acheter un matériel qui correspond à vos besoins. Par exemple, un ordinateur portable et une tablette, contrairement à un ordinateur de bureau, sont conçus pour être éco-énergétiques en raison de la durée de vie de leur batterie.

L’installation de la technologie d’automatisation permet aux propriétaires de surveiller facilement l’utilisation de leurs appareils. En paramétrant les appareils domestiques énergivores, vous évitez le gaspillage de l’énergie inutilement. 

Les requêtes sur Internet, transferts de données, et téléchargements de fichiers consomment de l’énergie à chaque fois. Pour décarboner le numérique et donc réduire votre empreinte carbone, vous pouvez envisager d’utiliser la messagerie est les moteurs de recherches en connaissance de cause. Désabonner des newsletters que vous ne lisez jamais et nettoyer régulièrement les anciens messages de votre boîte de réception.

La publicité sur Internet est généralement techniquement assez complexe (animations flash, pop-ups, vidéos …), ce qui les rend également très gourmandes en données. Les bloqueurs de publicités empêchent les publicités d’apparaître lorsque vous êtes sur Internet, ce qui accélère le chargement des pages et utilise moins de ressources.