Énergie

Comment gérer son confort thermique en temps de COVID-19 ?

By 3 novembre 2020octobre 22nd, 2021No Comments
Ventilation_climatisation_chauffage_pendant_covid_coronavirus_maisonetfinance
Temps de lecture : 5 min.

« Une bonne circulation de l’air au sein de votre domicile et la chasse à l’humidité sont des habitudes qu’il va falloir conserver.« 

 

En cette période de pandémie du Covid-19, les professionnels de la climatisation et du chauffage préviennent les particuliers de l’importance d’aérer son logement régulièrement. Et ce afin de renouveler l’air… pour limiter les risques de contamination liés au coronavirus. D’après l’OMS, le virus de cette maladie se transmet essentiellement par gouttelettes respiratoires, ainsi que par contact de mains contaminées qui pénètrent dans les muqueuses (nez, yeux, bouche).

La contamination par voie aérienne existe mais est jugée peu probable. Dans cet article, nous allons voir quels sont les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation préconisés pour éviter la propagation du virus.

Pourquoi y a t-il un risque ?

Une chose est certaine : il y a un risque de propagation du virus du Covid-19 si vous n’entretenez pas régulièrement votre système de climatisation. Les climatiseurs individuels et centralisés, que l’on retrouve essentiellement chez les particuliers, n’apportent aucun air extérieur. Tout fonctionne en circuit fermé, ce qui augmente les risques de transmission de virus.

On peut aussi citer le risque de contamination par l’air extérieur, bien que très faible. La propagation du virus à votre domicile n’a que très peu de chance d’aboutir avec votre VMC ou tout autre système de ventilation. Si l’on prend l’exemple du chauffage à air pulsé, et que l’on s’en tient à sa définition, celui-ci permet de chauffer l’ensemble d’un logement. Il puise l’air ambiant et le réinjecte dans la pièce après en avoir élevé la température au contact d’une source de chaleur. Rapide, économique et performant, il est également capable d’assainir l’atmosphère. C’est le mode de chauffage le plus adapté aux personnes allergiques. (Source : https://www.quelleenergie.fr/economies-energie/le-chauffage/a-air-pulse)

Vous êtes équipé de radiateurs à inertie ? Ce type de chauffage fonctionne avec une résistance dans un corps de chauffe solide pour diffuser la chaleur par rayonnement. Ainsi la qualité de lair n’est pas affectée par la diffusion de la chaleur. Dans tous les cas, les risques liés au Covid-19 restent très faibles…

ventilation_chauffage_aeration_pieces_eviter_covid_19_maisonetfinance

Quels sont les risques ?

Les risques existent tout de même, mais de manière infime. Si vous n’entretenez pas régulièrement votre système de ventilation ou que vous n’aérez pas régulièrement votre domicile en ouvrant les fenêtres, alors vous augmentez le risque de propagation du virus.

Les risques sont également plus importants si votre système de ventilation/climatisation fonctionne en circuit fermé. Dans ce cas-là, si une personne porteuse du virus vient à votre domicile, le risque est essentiellement que le coronavirus se greffe aux molécules d’air présentes dans votre logement. Si vous activez votre climatisation dans les heures qui suivent la contamination, alors le virus pourra se répandre dans plusieurs pièces. Toutefois, à ce jour, personne ne sait réellement combien de temps le virus peut survivre dans l’air ou au contact de certaines surfaces. Il y a très peu de raisons de s’inquiéter mais il faut rester conscient que le risque zéro n’existe pas.

climatiseur_ventilateur_radiateur_entretien_anti_covid_19_nettoyage_lutte_contre_coronavirus_maisonetfinance

Comment limiter les risques ?

Pour limiter les risques de contamination au Covid-19, il y a plusieurs actions simples à effectuer. Nous allons les répertorier ici pour que vous compreniez bien comment agir en fonction de votre climatiseur ou ventilateur habituel :

Climatisation individuelle :

  • Stopper les systèmes de ventilation ou de climatisation
  • Nettoyer les filtres de climatisation à l’eau savonneuse (toutes les 2 semaines) –en cas de détérioration du filtre, le remplacer par un filtre neuf aux caractéristiques identiques.
  • Remettre en route des systèmes et pour le système de climatisation sans apport d’air neuf, privilégier un fonctionnement en petite vitesse pendant la durée de la crise sanitaire
  • Nettoyer les bouches de VMC (cuisine, SBD, WC…) selon les recommandations du fabricant et s’il l’autorise, avec un produit virucide EN14476o. Pour une ventilation double flux, désactiver le «by pass».

Climatisation centralisée :

  • Faire appel à un professionnel pour stopper le système. Nettoyer les filtres à l’eau savonneuse (toutes les 2 semaines). En cas de détérioration du filtre, le remplacer par un filtre neuf aux caractéristiques identiques ou supérieures si le système le permet. Sans possibilité d’apport d’air neuf, remettre en route le système en privilégiant un fonctionnement en petite vitesse au niveau des unités intérieures pendant la durée de la crise sanitaire
  • Aérer fortement par ouverture des fenêtres si suspicion Covid
  • Pour le système de climatisation : faire appel à un professionnel pour stopper le système, nettoyer les filtres à l’aide d’un détergent neutre ou les remplacer par des filtres neufs aux caractéristiques identiques et nettoyer le bac de condensats
  • Remettre en route la climatisation en privilégiant un fonctionnement en petite vitesse au niveau des unités intérieures pendant la durée de la crise sanitaire
  • Pour le système de ventilation : nettoyer les bouches d’extraction de la VMC et, éventuellement les filtres au niveau de la centrale double flux (Source : https://www.uniclima.fr/userfiles/Doc/Actualites/actu%202020/FAQ_Covid19_Climatisation_SNEFC.pdf)

En cas de forte suspicion de Covid à votre domicile, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour :

  • Arrêter votre système, nettoyer vos filtres avec un détergent neutre ou les remplacer par des filtres neufs
  • Nettoyer le bac de condensats
  • Faire fonctionner le système en permanence
  • Faire circuler de l’air neuf et éviter la circulation d’air en circuit fermé

chauffage_individuel_entretien_lutte_contre_covid_19_coronavirus_maisonetfinance

Ces changements d’habitudes qu’il faut intégrer…

Une bonne circulation de l’air au sein de votre domicile et la chasse à l’humidité sont des habitudes qu’il va falloir conserver pour éviter tout risque de contamination lié au Covid-19. Pour cela, pensez à aérer régulièrement votre domicile en ouvrant les fenêtres et en entretenant régulièrement votre système de ventilation.

D’après plusieurs organismes de santé majeurs en France (Haut Conseil de la Santé Publique, INRS, REHVA…), il n’y a aucune contre-indication à faire fonctionner les systèmes de renouvellement d’air ou de ventilation à votre domicile. En effet, garder votre système d’aération permet de limiter le risque de confinement du virus en injectant de l’air neuf dans votre maison ou appartement. Pour cela, il suffit de conserver une ventilation générale et permanente pour limiter les risques liés au coronavirus.