Énergie

Quels sont les appareils les plus énergivores dans la maison ?

By 26 avril 2022juin 7th, 2022No Comments
Temps de lecture : 5 min.

A l’heure où les économies d’énergie sont encore d’actualité entre la crise énergétique et la pollution de certains sources d’énergie. Il est utile de rappeler quels sont les appareils notamment d’électroménager qui peuvent consommer beaucoup dans un logement.

Le four 

Le four est sans aucun doute l’électroménager le plus énergivore dans la maison. En effet, il peut consommer jusqu’à 1 000 kWh/an en moyenne. On peut pourtant diminuer cette consommation en choisissant un four à chaleur tournante ou un four combiné, à la fois four et micro-onde. Ce modèle permet de diminuer le temps de cuisson, donc, la consommation d’électricité, de l’ordre de 66 à 75 %. 

Le chauffe-eau et le radiateur 

Il y a ensuite le chauffe-eau et le radiateur qui consomment aussi jusqu’à 1 000 kWh/an chacun. Ils se classent au même niveau que le four quoiqu’un certain nombre de foyers ne s’en servent pas. Près de la moitié des ménages français utilisent en effet le gaz pour se chauffer et près de 10 %, du fioul. 30 à 50 % seulement des ménages utilisent l’électricité à cette fin. Pour réduire la consommation électrique du chauffe-eau, la seule astuce consiste à privilégier la douche par rapport au bain. Quant à celle du chauffage, rien de tel que l’isolation de la maison pour la diminuer. Cela signifie fermer les volets et réduire la puissance une heure au moins avant d’aller dormir.  

La plaque de cuisson

Une plaque de cuisson consomme également 500 à 1 000 kWh/an environ, la raison pour laquelle de nombreux ménages ne s’en servent pas. Pour réduire cette consommation, il convient d’adopter de bonnes habitudes comme l’usage de casseroles adaptées à la taille des plaques. Mais aussi, il ne faut pas parfois hésiter à investir dans des casseroles et poêles de qualité. On mettre moins fort la plaque et avoir la même cuisson, exemple au lieur de mettre 9 sur sa plaque à induction on met 6 car la casserole ou poêle à un fond épais qui diffuse mieux la chaleur. L’économie sur l’achat de la poêle se perd dans la note d’électricité. Il faut aussi mettre en mode off la plaque quelques minutes avant la fin de la cuisson. Bien sûr, il faut couvrir les casseroles pour chauffer rapidement et consommer 4 fois moins d’électricité. C’est surtout le cas quand on fait bouillir de l’eau par exemple. 

Le climatiseur 

La consommation électrique moyenne du climatiseur tourne également autour de 500 à 1 000 kWh/an. Pour la réduire, il faut fermer fenêtre, volets, rideau et stores le jour quand il fait chaud. Par contre, quand vient la nuit, il faut tout ouvrir pour qu’il y ait une bonne aération ou du courant d’air. Même si la climatisation d’un appartement en tentante, attention à la consommation.

Le sèche-linge

Moins gourmand en énergie si comparé aux précédents appareils électroménagers, le sèche-linge n’en consomme que 350 kWh par an. Les vieux modèles sont cependant assez énergivores et pourraient augmenter la facture. Pour que cela n’arrive pas, il faut bien essorer le linge avant de le faire sécher dans la machine. L’astuce la plus efficace consiste cependant à faire sécher son linge à l’air libre si possible. 

Le réfrigérateur-congélateur

Le réfrigérateur-congélateur consomme généralement 200 à 500 kWh/an. En choisissant les modèles les plus récents, on arrive pourtant à réduire entre 125 à 250 kWh par an cette consommation. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas l’installer près d’une fenêtre par laquelle entre les rayons solaires ni à proximité d’une source de chaleur. Nettoyer régulièrement la grille arrière de l’appareil électroménager permet aussi de diminuer cette consommation. 

Le lave-vaisselle

Un lave-vaisselle consomme 250 kWh/an. Son utilisation permet aussi d’économiser de l’eau si comparé à la vaisselle à la main. Pourtant, on peut encore la rendre moins énergivore en ne le mettant en marche qu’une fois rempli d’eau. On y arrive aussi en utilisant le mode éco autant de fois que possible. Ces astuces diminueront jusqu’à 45 % sa consommation d’électricité. 

Le lave-linge 

Le lave-linge ne consomme que près de 200 kWh par an, une moyenne qui tend incessamment à baisser. En diminuant la température de lavage à 30°C par exemple, il consommera 3 fois moins d’électricité qu’à 90°C. 

L’ordinateur, la télévision et le box internet

Les trois consomment respectivement 130 à 200 kWh par an. Les deux derniers sont toutefois les plus énergivores, de l’ordre de 150 kWh, ensuite l’ordinateur, de moins de 100 kWh. Il ne suffit donc pas de les mettre en mode veille pour diminuer cette consommation, il faut les débrancher. 

Les autres petits électroménagers

Les lampes halogènes que de moins en moins de ménages utilisent consomment jusqu’à 200 kWh par an. Lui emboîtent ensuite le pas, avec une consommation de 70 à 130 kWh par an : 

  • le four à micro-onde, 
  • la cafetière, 
  • la bouilloire, 
  • le fer à repasser, 
  • le sèche-cheveux, 
  • la console de jeux. 

Viennent aussi, avec une consommation de 20 à 70 kWh annuelle :

  • les grille-pain,
  • les aspirateurs, 
  • les lampes, 
  • les radioréveils, 
  • les chaînes hi-fi, 
  • les ordinateurs portables. 

Les moins énergivores car ne consomment non plus que 20 à 70 kWh par an sont : 

  • les téléphones portables, 
  • les rasoirs électriques, 
  • les tablettes, 
  • les imprimantes, 
  • les ventilateurs, 
  • les appareils pour raclette. 

Les autres sources de dépenses énergétiques 

Les appareils en veille 

Contrairement à ce qu’on croit, un téléviseur, un box internet, ou une console de jeux consomment toujours de l’électricité même s’ils sont mis en veille. Leur consommation électrique représente même 10 % de celle des foyers français d’après l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Cela revient en moyenne à 80 euros par an, soit la consommation de 7 ampoules allumées toute la journée et toute la nuit, ce, pendant une année. 

Les chargeurs restés branchés sur les prises électriques 

Tant qu’il reste branché, un chargeur consomme toujours de l’électricité, même si l’appareil qu’il est censé charger l’est déjà. Certes, il ne consommera que 2 à 3 kWh, ce qui revient entre 0, 30 à 0, 50 euros sur une année. Ce n’est rien comparé à la consommation électrique des précédents appareils. Pourtant, de plus en plus de petits appareils électriques s’équipent maintenant de chargeurs, ce qui peut à la longue, augmenter la consommation électrique des foyers. 

L’Ademe fait actuellement de ceux 2 sources de gaspillage électrique ses priorités et sensibilise les consommateurs là-dessus. C’est une mission qui ne semble pas si difficile à mener, car les Français ont maintenant pris l’habitude d’appuyer sur l’interrupteur quand ils quittent une pièce.

Les radiateurs électriques sont traités dans un autre article dont vous trouverez le lien ici.