Le Monde d'après...

Est-on de plus en plus exposé aux ondes électromagnétiques à la maison ?

By 19 février 2021mars 1st, 2021No Comments
Les ondes électromagnétiques
0
Temps de lecture : 10 min.

Bien qu’aucune étude ne vienne révéler les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé, on aura toujours tendance à penser qu’elles influent de façon négative sur notre bien-être.

Puisque nous vivons aujourd’hui dans le monde du numérique et de l’électronique, tous les jours, nous sommes appelés à utiliser des accessoires qui fonctionnent à travers des ondes électromagnétiques. Depuis 2014, la question se pose de savoir si ces ondes électromagnétiques constituent un danger pour nous, notamment pour notre santé. Comment ? Pourquoi ? Existent-ils des solutions pour y remédier ?

De quoi parle-t-on ?

 

Par définition, les ondes électromagnétiques sont des ondes émises par la vibration lors de la rencontre entre un champ magnétique et un champ électrique variables dans le temps. L’onde se propage dans l’air et dans le vide, elle est invisible, inodore et indolore, ainsi que silencieuse. Ce sont notamment des ondes artificielles, lesquelles transportent des informations. 

Les ondes électromagnétiques déterminent les propriétés électriques. Dans la pratique, cela signifie que les ondes définissent les charges électriques et magnétiques atour d’un accessoire électrique (une prise de courant par exemple). Il s’agit d’une forme d’énergie électrique, qui peut se déplacer même sans support matériel. 

Le plus souvent, les ondes électromagnétiques sont émises par les accessoires de téléphonies mobiles et de connexion, la radio, la télévision et certains équipements électroménagers (le four, le micro-onde, etc.)

Les Smartphones

Les Smartphones sont en tête de liste des équipements émanant des ondes électromagnétiques. En principe, une limite du rayonnement électromagnétique est imposée aux fabricants de Smartphone. Depuis 2016, les normes imposées sont davantage endurcies. 

Il est conseillé pour les utilisateurs de toujours vérifier le DAS ou Débit d’Absorption Spécifique qui permet de mesurer le niveau d’émission des radiofréquences d’un Smartphone. Le DAS ne doit pas dépasser 2W/kg.

La Wifi

La Wifi fonctionne essentiellement grâce aux ondes électromagnétiques. La puissance des ondes émises varie en fonction du nombre d’utilisateurs de la wifi et des quantités d’informations et de données qui circulent. Les ondes émises par la Wifi traversent les murs. Néanmoins, lorsqu’elles entrent en interférence avec les autres ondes émises par d’autres accessoires, elles perdent de leur puissance.

Les antennes-relais

Les antennes-relais permettent de couvrir les réseaux de téléphonie mobile ou encore de Wifi. Ces antennes sont de différents types, en fonction de la superficie de la zone à couvrir qui est déterminante pour leur puissance.

Les objets connectés

Lorsqu’un appareil fonctionne avec un réseau cellulaire, en principe, il émet des ondes électromagnétiques. Le niveau d’ondes émises sur les objets connectés dépend du protocole de communication de l’équipement. Sont pris en compte à cet effet la proximité de l’objet avec le corps et les accessoires qui l’accompagnent. Il ne faut pas non plus oublier que les objets connectés ont recours à la fois à la Wifi et au Smartphone.

Les appareils domestiques

Le système électrique dans une maison utilise une fréquence moyenne de 50 Hz. Cela signifie que le rayonnement qu’il présente, bien qu’incontournable, reste vraiment faible. Pour la plupart de nos appareils domestiques (en tout cas, ceux fonctionnant avec d’autres sources que les Smartphones), ils vont rester en dehors de la bande radioélectrique.

Quels effets sur la santé de toute la famille ?

 

Jusqu’à lors, aucun test n’a été en mesure de prouver de manière scientifique, le danger que peut représenter les ondes électromagnétiques sur la santé. Néanmoins, il a été établi que certaines personnes, beaucoup plus sensibles que d’autres, souffrent de certains maux réels dus à l’exposition à des ondes électromagnétiques

Pour information, les effets des ondes électromagnétiques peuvent être directs ou indirects, en fonction de l’équipement utilisé, de l’utilisation des accessoires et du système physiologique de la personne exposée. On parle d’effets directs pour désigner : la stimulation trop intensive du système nerveux, l’échauffement des tissus biologiques de l’organisme, les troubles de la vue ou encore différents autres types d’effets sensoriels (vertiges, nausées, etc.). Par effets indirects par contre, on entend : les blessures, l’inconfort (dans le lieu de travail notamment), les dangers auxquels les ondes nous exposent (incendie, explosion, etc.). 

Dans tous les cas, le danger est présent, et ce, pour toute la famille, car la maison est remplie d’accessoires émetteurs d’ondes électromagnétiques. Force est de constater d’ailleurs que pour les enfants et les adolescents, ceux qui utilisent les technologies se veulent beaucoup plus vulnérables.

En somme, l’exposition aux ondes électromagnétiques peut être :

Cancérogène

Chez les enfants qui vivent près des lignes à haute tension, le risque de développer des leucémies est beaucoup plus accru. D’après le CIRC, il a été établi que les ondes de très basses fréquences sont susceptibles d’être cancérigènes pour l’homme.

À l’origine de troubles visuels

Les personnes qui sont constamment exposées à des ondes magnétiques (de différentes fréquences) ont tendance à se plaindre de troubles visuels. Ces troubles se présentent par la vision de taches lumineuses qui apparaissent soudainement, qu’on appelle magnétophosphènes. Les troubles apparaissent lorsque la tête constitue la zone exposée.

Troubles visuels

À l’origine de l’hyperthermie

Lorsqu’une personne est exposée à des champs de hautes fréquences, des troubles des tissus biologiques vont apparaître. Les tissus vont absorber de l’énergie, ce qui provoque une augmentation de la température de l’organisme. Si les fréquences sont de haute puissance, elles peuvent engendrer des brûlures superficielles.

À l’origine d’hypersensibilité électromagnétique

Les symptômes de l’hypersensibilité électromagnétique n’ont pas encore été définis. Cependant, ces symptômes n’ont pas encore été spécifiés et se déclinent de manières différentes en fonction des personnes : fatigue, douleurs musculaires, asthénie, perte de mémoire, etc.

Comment optimiser l’utilisation des appareils tout en réduisant son exposition ?

 

Quelques gestes au quotidien pourraient vous aider à réduire votre exposition aux champs électromagnétiques.

Mesurer le niveau d’exposition dans votre commune

Il est possible pour un particulier depuis 2014 de demander auprès de la commune de mesurer et de contrôler le taux d’ondes. Un document est à remplir pour ce faire, dûment signé par l’intéressé et la commune, qu’on envoie à l’Agence Nationale des Fréquences. Les résultats sont fournis par l’ANF à la mairie, et sont consultables par le grand public.

Contrôler le niveau d’ondes dans la maison

Une interface en ligne est également disponible pour surveiller le niveau d’ondes qui circulent dans une maison. Sur la Maison ANFR, il est possible de tester différentes pièces de la maison. Des mesures sont proposées pour chaque pièce type en fonction des objets de la vie courante qui y sont installés. 

Une fois que vous êtes informé de votre niveau d’exposition, pour la réduire, vous pouvez réviser le nombre d’objets que vous utilisez dans la maison par exemple. Avez-vous vraiment besoin de tous ces objets chez vous ?

Optimiser l’utilisation de son Smartphone en limitant les ondes

Quelques recommandations sont avancées pour limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques qui sont émises par les Smartphones : 

  • Utiliser davantage de messages textes, qui permettent de limiter le recours à l’antenne-relais. 
  • Vérifier les DAS des Smartphones : qui doit rester inférieur à 2W/kg
  • Utiliser un kit mains libres : pour éloigner le plus possible votre Smartphone de votre tête. Même quelques centimètres permettent de limiter considérablement l’exposition à la radiofréquence. 
  • Rester dans les zones de bonne réception : le Smartphone diminuera automatiquement sa puissance d’émission.

Utiliser les câbles plutôt que les systèmes sans fil  

Le câble Ethernet permet de disposer d’une connexion plus rapide et efficace, mais surtout, il vous évitera de vous exposer aux ondes WIFI de votre matériel. Bien entendu, le sans-fil semble davantage pratique, mais vous amènera à vous exposer aux ondes non seulement du réseau, mais également de l’appareil que vous allez utiliser.

Utiliser un neutralisateur d’ondes

Il existe des accessoires et appareils, qui ont été conçus pour neutraliser les émissions d’ondes venant des appareils électroniques.

Et Linky et la 5 G dans tout ça ?

Parmi les principaux émetteurs d’ondes électromagnétiques, vous avez surement entendu aborder le sujet de Linky et de la 5G récemment. 

Linky

Pour rappel, Linky est un compteur électrique intelligent, développé par Enedis. Linky sert à effectuer le relevé d’un compteur à distance. Au-delà de son rôle de compteur, nombreux sont ceux qui soupçonnent aujourd’hui que Linky serait à l’origine d’émission d’ondes électromagnétiques dans la maison. 

Cette affirmation, cependant, a fait l’objet de démenti technique. Dans la pratique, fonctionnant à 0,1 V/m, Linky ferait en fait partie des appareils domestiques émettant le minimum d’ondes dans une maison. En moyenne, il émet 100 fois moins d’ondes que les autres équipements tels que les réfrigérateurs, ou encore certaines ampoules.

La 5G

La 5G va révolutionner notre façon d’utiliser internet, et nous ouvrir à de nombreuses nouvelles possibilités. Mais la question est de savoir, en termes d’émissions d’ondes, la 5G représente-t-elle un danger pour la santé ? 

Jusqu’à aujourd’hui, aucune étude n’a pu démontrer la véracité ou non de l’aspect dangereux de la 5 G. Aucune donnée non plus n’est d’ores et déjà disponible par rapport aux taux d’émissions d’ondes de la 5 G. Dans tous les cas, la 5G sera encadrée par les valeurs imposées par les autorités de régulations ANFR sur les taux d’émissions à ne pas dépasser.

La tendance est…

Bien qu’aucune étude ne vienne révéler les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé, on aura toujours tendance à penser qu’elles influent de façon négative sur notre bien-être. En effet, force est de constater que des ondes artificielles ne sauraient être inoffensives. L’exposition aux radiofréquences est également permanente, car il s’agit pour nous d’un nouveau mode de vie. Les gestes à mettre en place pour limiter se pratiquent au quotidien. 

0

Leave a Reply