Énergie

Chaleur et confort avec les radiateurs à inertie

By 31 août 2021octobre 6th, 2021No Comments
Temps de lecture : 10 min.

En quête de radiateur performant pour procurer un confort thermique agréable dans votre pièce ? Les radiateurs à inertie ce qui est présenté comme le meilleur chauffage pour une maison ou appartement. Comparé à d’autres types de radiateurs électriques, l’appareil de chauffage à inertie offre de nombreux avantages tels que l’économie d’énergie, un meilleur confort, une transmission de chaleur homogène, mais encore une bonne durabilité. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ce système de chauffage avant de faire le choix de ce type de radiateur électrique.

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ? 

Également appelé radiateur chaleur douce, le radiateur à inertie est un appareil de chauffage électrique permettant de procurer un confort optimal dans une pièce. S’agissant de chauffages d’appoint, il se distingue des radiateurs à eau chaude. Ce type de chauffage est notamment plus avancé du point de vue technologique, plus efficace, mais également plus économe. Par ailleurs, il n’est pas relié au système de chauffage central du logement. Le dispositif est doté d’un corps de chauffe solide (fonte, aluminium) ou liquide (fluide caloporteur). La chaleur conservée dans le corps permet de chauffer la pièce de la maison aussi longtemps que possible. 

Comment fonctionne un radiateur électrique à inertie ?

Comme leurs noms l’indiquent, les radiateurs chaleur douce sont dotés d’une excellente inertie. Toute l’énergie qu’ils auront accumulée sera restituée une fois qu’ils sont éteints. En évitant les « chauds-froids», les chauffages à inertie procurent une chaleur plus douce et plus homogène. Le chauffage de l’air par le dispositif s’effectue par convection. Par l’intermédiaire de la résistance électrique et du cœur de chauffe, il accumule la chaleur produite avant de rayonner sur les parois. La chaleur emmagasinée sera par la suite restituée et diffusée sous la forme d’un rayonnement infrarouge pour une chaleur homogène et persistante. Bien que difficilement chiffrable, la durée de vie d’un chauffage à inertie est considérablement longue. À noter que certains paramètres peuvent influer sur cette durée de vie. Sa longévité dépend en partie d’une bonne installation, c’est-à-dire une installation conforme aux normes, dans les règles de l’art et selon les conseils du fabricant. D’un autre côté, bien que l’appareil ne nécessite aucun entretien particulier, un nettoyage régulier des émetteurs permet également d’allonger sa durée de vie. 

Importance du cœur de chauffe du radiateur à inertie 

Pouvant être en fonte, en céramique, en pierre ou en autre matériau réfractaire, le cœur de chauffe est la partie interne du radiateur qui assure la conservation de la chaleur. Pour une inertie liquide, il peut également être un fluide caloporteur. Ce sont notamment les cas des radiateurs à bain d’huile ou à inertie fluide. Le cœur de chauffe produit et diffuse la chaleur que produisent les résistances électriques. En d’autres termes, les radiateurs à inertie accumulent et stockent l’énergie calorifique grâce à cet élément central. C’est de cette façon qu’ils restituent une chaleur agréablement douce de façon progressive. Le confort thermique tout comme les performances de l’appareil dépendent de la qualité ainsi que du matériau employé dans la conception du cœur de chauffage.

Les différents cœurs de chauffe des radiateurs

Pour des impératifs techniques ou économiques, les fabricants de cœur de chauffe peuvent utiliser différents matériaux. Chacun d’entre eux peut avoir des propriétés différentes et des résistances variables selon les changements de température. 

Les cœurs de chauffe des chauffages à inertie sèche

À l’inverse des radiateurs à inertie fluide constitué de liquide caloporteur, les chauffages à inertie sèche sont composés de cœur solide, fait de matériau réfractaire. Plus les matériaux sont conducteurs, moins ils vont retenir la chaleur. 

Les cœurs de chauffe en aluminium

Le cœur de chauffe en aluminium est le plus commun tout comme il est le plus accessible du point de vue financier. Mais à côté de son prix attractif, les performances énergétiques ne sont pas les meilleures par rapport à d’autres matériaux. Il en est de même des économies réalisées sur le long terme. Tout d’abord, le caractère réactif du matériau signifie une montée rapide de température. Par ailleurs, en accumulant mal la chaleur, l’aluminium n’en restitue pas beaucoup. Sa faible inertie fait en sorte qu’il ne s’agit pas du radiateur à inertie sèche le plus économe. 

Les cœurs de chauffe en fonte

Dotée d’une bonne capacité d’accumulation, la fonte offre une bien meilleure diffusion de chaleur comparée à l’aluminium. Bien que les capacités d’inertie soient là, la fonte est longue à chauffer et ne convient pas à ceux qui recherchent une montée de température rapide. S’agissant du côté pratique, il faut savoir que la fonte est un matériau lourd ce qui peut le rendre parfois difficile à travailler. Par conséquent, il s’agit d’un modèle peu recommandé pour être installé dans des petits espaces tels qu’une salle de bain, un bureau ou encore une chambre d’enfant. Il se prête moins pour la réalisation de radiateurs esthétiques et design. 

Les cœurs de chauffe en pierre naturelle 

Le matériau le plus efficace pour conserver la chaleur est la faïence. Cette céramique de terre cuite possède des propriétés thermiques lui permettant de :

  • Capter facilement la chaleur transmise ;
  • De supporter une haute température ;
  • Restituer l’énergie pendant une longue période. 

Par ailleurs, la faïence est également idéale pour un cœur de chauffe en raison du fait qu’elle moule et se travaille avec précision et finesse. Il s’agit de la technologie parfaite pour ceux qui souhaitent un radiateur plat, discret et design. 

Le radiateur à inertie double cœur 

Ce type de radiateur est le plus évolué en matière de chauffages électriques. Bien qu’offrant un peu moins d’inertie, il remplit la pièce de chaleur de façon plus vite. La chaleur va se répandre en quelques minutes contre plus d’une demi-heure en général. 

Où et comment installer un radiateur dans une pièce ?

Un bon emplacement du chauffage dans la maison est important pour profiter d’un maximum de confort. En effet, il est tout à fait possible qu’une sensation de froid continue à se faire ressentir malgré la présence d’appareils de chauffage. Cela résulte le plus souvent d’une mauvaise répartition de la chaleur en raison d’un mauvais positionnement du radiateur. Cela étant, il n’existe pas de réponse parfaite à la question de savoir où faut-il exactement placer le chauffage. Le bon emplacement dépendra de plusieurs facteurs, incluant la puissance du radiateur, la surface à chauffer ainsi que l’isolation du logement. 

Vérifier la sensibilité des zones

En premier lieu, les radiateurs doivent de préférence être placés dans des zones sensibles et plus susceptibles de subir les variations de température. Par zone sensible, on entend notamment les murs qui donnent sur l’extérieur ou encore la proximité d’une fenêtre. Dans la grande majorité des cas, les radiateurs sont installés en dessous d’une fenêtre afin de compenser la sensation de froid que causent les parois froides. D’un autre côté, éviter de placer les appareils de chauffage dans les zones de courant d’air au risque d’altérer le fonctionnement du thermostat

L’espace autour du dispositif de chauffage

En vue de réduire la consommation d’énergie et de chauffer plus efficacement, il est essentiel de libérer l’espace autour du radiateur. Éviter de ce fait de trop encombrer l’espace avec des meubles imposants, des rideaux ou encore d’autres objets. Ceux-ci risquent d’empêcher une bonne répartition homogène de la chaleur. Dans les cas des chauffages rayonnants, les obstacles que représentent les meubles et autres risquent de bloquer les rayons. Afin d’obtenir une répartition homogène de la chaleur dans la pièce, il est préférable de placer les radiateurs à une distance de 10 à 15 cm du sol. Sur les côtés, laisser un espace de 15 cm, tandis qu’au-dessus un espace de 50 cm. 

Un emplacement différent en fonction des pièces

Le choix de l’appareil doit se faire en fonction de la pièce où il sera installé. Privilégier les modèles avec une grande puissance et de bonnes performances pour les pièces grandes. Par ailleurs, l’emplacement doit être bien étudié pour éviter de gêner les déplacements. 

Où poser un radiateur dans la chambre ?

Lorsqu’il est à placer dans une chambre, le chauffage doit être bien positionné au risque de perturber le sommeil en cas de mauvaise température. Il faut donc y prêter une attention particulière surtout lorsqu’il s’agit d’une chambre d’enfant. Ainsi, l’appareil doit être placé le plus loin possible du lit pour éviter qu’il ne perturbe le repos. Par ailleurs, le choix d’un radiateur pour chambre doit également se faire méticuleusement. Il est nécessaire d’opter pour un modèle répondant à des normes strictes en matière de sécurité, et qui se régule précisément. 

Dans le salon

Le chauffage à inertie à installer au salon doit être un modèle assez puissant. Le salon étant généralement la pièce la plus vaste, il faut que le radiateur puisse chauffer toute la surface. Néanmoins, il est également possible d’opter pour deux radiateurs moins puissants à installer face à face pour un meilleur confort thermique. Cela permet également une meilleure diffusion de la chaleur.

Dans la salle de bains

Le sèche-serviette constitue la solution la plus adéquate pour être placé dans la salle de bains. Pour l’installation, veiller à ce que l’appareil électrique soit éloigné des points d’eau. Il faut étudier méticuleusement l’emplacement de façon à pouvoir attraper facilement la serviette en sortant de la douche. Double avantages, chauffer la salle de bains et permettre aux serviettes de sécher plus vite et plus sainement. Un point important dans une pièce où l’humidité est forte naturellement et encore plus particulièrement en bord de mer.

Dans le couloir ou dans la cuisine 

La cuisine ayant souvent peu de place, il est préférable dans ce cas d’opter pour un radiateur compact. Il est également possible d’installer un appareil de chauffage dans les couloirs afin d’éliminer les courants d’air et améliorer le confort de l’endroit. 

Faire des économies de chauffage avec un radiateur électrique

Le principe d’un radiateur à inertie est de continuer à produire de la chaleur même lorsqu’il est éteint. Comparé aux radiateurs classiques, le système de chauffage à inertie permet de réaliser des économies d’énergie importantes pouvant aller jusqu’à 45 % annoncés sur certains modèles de radiateurs. Ce type de chauffage procure le même confort qu’un chauffage central, avec en plus, pour avantage de ne pas assécher l’air. 

Point important les 45% d’économies annoncés ne sont pas sur la facture générale d’électricité mais sur celles liées à la consommation des radiateurs de type « grille-pain« .

Optimiser la consommation du chauffage

Selon les statistiques, 70 % des dépenses en chauffage servent à chauffer les pièces de vie, dont le salon, la cuisine et la salle à manger. Le reste sert au chauffage des chambres. Afin d’optimiser l’investissement et faire de meilleures économies d’énergie, il est préférable d’installer les appareils en fluide caloporteur dans les chambres. Quant aux appareils en fonte, verre ou brique, ils sont idéaux pour être placés dans les pièces de jour. Par ailleurs, il convient également d’adapter la température de l’appareil selon les pièces. 

Une bonne isolation thermique en complément

Une forte dépense en chauffage électrique est en partie liée à une mauvaise isolation du logement. À noter que 20 % des déperditions de chaleur résultent des murs, tandis que 30 % sont dus aux toitures et 13 % aux vitres. Afin de pallier le problème de fuite de chaleur qui risque d’augmenter la facture d’électricité, il ne faut pas hésiter à réaliser des travaux d’isolation. Par ailleurs, pour limiter les déperditions thermiques, il faut également penser à aérer régulièrement le logement afin de renouveler l’air ambiant. 

Il est évident qu’il faut d’abord isoler le logement si c’est une passoire énergétique plutôt que d’investir dans des radiateurs haute performance.

Bien choisir un radiateur à inertie 

Le bon choix de ces appareils de chauffage nécessite la prise en compte de certains critères, parmi lesquels la nature de la pièce à chauffer, son volume, la future place de l’appareil et bien évidemment le budget disponible. La connaissance de la nature de la pièce est essentielle dans le sens où la chaleur à diffuser dans une espace de vie est différente de celle d’une cuisine. 

S’agissant du volume, plus la pièce est grande, plus il faut que la surface du radiateur le soit également. Par ailleurs, il faut veiller à bien choisir le radiateur à inertie doté d’une puissance correspondant au style de vie du foyer. Lorsque le radiateur est insuffisamment puissant pour chauffer toute une pièce, il s’allume constamment et dans ce cas la consommation d’énergie sera élevée. 

Le plus souvent, le prix du radiateur à inertie dépend de la masse de l’appareil et non de la nature du cœur de chauffe. Lorsque celui-ci est plus massif, il est plus performant et parallèlement plus cher. La masse est importante dans la fixation du prix, car elle permet de déterminer la quantité de chaleur que l’appareil peut accumuler. En fonction du modèle, la masse du radiateur à inertie peut aller de 5 kg à 40 kg.

Où acheter un bon radiateur électrique ?

Directement chez un fabricant de radiateurs à inertie ? 

L’achat d’un bon radiateur électrique est relativement aisé. Il est possible de consulter les sites internet des grands fabricants ou de se déplacer directement chez les revendeurs. Attention, à l’achat du dispositif, il est important d’opter pour des marques connues. Celles-ci assurent en effet une grande qualité en plus d’offrir davantage de possibilités s’agissant de la réparation. De plus les fabricants qui vendent en direct propose souvent un service complet, la fourniture du radiateur, la livraison, la pose et installation, le réglage et le SAV. Et la maitrise des délais de livraison.

Chez un chauffagiste installateur ?

Une autre possibilité d’achat consiste également à s’adresser auprès des chauffagistes installateurs. Ceux-ci peuvent proposer des catalogues différents de fabricants. Par ailleurs, ils peuvent aussi conseiller par rapport à la puissance nécessaire selon la taille de la pièce. 

Les radiateurs chez Leroy Merlin, Castorama et autres GSS.

Il est enfin possible de se procurer un radiateur à inertie dans les entreprises de grandes distributions telles que Leroy Merlin ou encore Castorama. Ils peuvent disposer d’une large fourchette de prix, design et de marque en fonction des attentes de chacun. 

Faut-il investir dans des radiateurs performants ? 

À la recherche d’un radiateur performant pour chauffer agréablement les pièces de la maison, les radiateurs électriques à inertie constituent de bons investissements. Comparé à un convecteur électrique, l’appareil possède plusieurs avantages considérables. Parmi ceux-ci, on cite principalement sa capacité à rester chaud même lorsque le courant est coupé. Dans chaque pièce de la maison, il s’agit d’une vraie source de confort grâce à la chaleur douce qu’il procure. Mais le prix d’un tel radiateur peut faire réfléchir.

Avantages des radiateurs à inertie ?

Les radiateurs à inertie possèdent à leurs actifs de multiples avantages. Il procure notamment un confort de chauffe haut de gamme supérieur à celui d’un panneau rayonnant électrique ou d’un convecteur électrique. Les radiateurs électriques à inertie de dernière génération permettent de faire chauffer l’intérieur assez rapidement, d’une chaleur douce et homogène, sans assécher l’air. Tout cela avec un matériel résistant. D’un autre côté, le dispositif ne nécessite ni de gros travaux d’installation ni un entretien contraignant mis à part un dépoussiérage de temps en temps. Bien qu’un radiateur à inertie puisse coûter cher à l’achat, notamment entre 500 et 1500 €, cela est vite compensé par le bon rapport qualité/prix. Enfin, ce système est le plus économique dans son fonctionnement comparé à un convecteur. 

Inconvénients des radiateurs à inertie et à fluide ? 

Mis à part ces multiples atouts, on peut citer la réactivité du chauffage à inertie comme étant son premier défaut. Cette propriété permet de le comparer en quelque sorte à une casserole en feu. Lorsque l’eau est bouillante, elle reste chaude même après avoir éteint le feu. Toutefois, il lui faudra du temps pour monter en température. Pour un chauffage rapide et agréable, certains modèles de radiateur combinent le chauffage par convection et le chauffage à inertie. 

Leave a Reply