Énergie

Le confort thermique

By 26 avril 2021No Comments
le confort thermique
0
Temps de lecture : 7 min.

De nombreux gestes et organisations au quotidien vont permettre d’améliorer simplement votre confort thermique.

Le confort thermique désigne une sensation de bien-être qu’une personne ressent lorsqu’elle est installée dans une ambiance intérieure confortable. Le plus souvent, on est tenté de penser que la température est la seule donnée déterminante du confort thermique. Cependant, d’autres éléments doivent également être pris en compte : comme les conditions d’humidité de l’environnement, la présence de courant d’air, la qualité et/ou la respirabilité de l’air.

Une notion subjective

De nombreux paramètres environnementaux précis permettent de déterminer le confort thermique. Néanmoins, ces critères à eux seuls sont loin d’être suffisants. Des données subjectives doivent également être prises en compte, dans la mesure où le confort thermique se joue tout au long de l’année. 

Le confort thermique peut également être défini comme étant une sensation physique, dont l’étendue est propre à chaque personne, à l’image de la température. La sensibilité varie d’une personne à l’autre. 

Homme vs femme

Le corps humain produit de la chaleur au niveau interne grâce au système du métabolisme. Le métabolisme va non seulement initier la production de chaleur interne, mais également et surtout permettre de maintenir la température de l’organisme à 36,7 °C. Pour qu’une personne puisse trouver son confort thermique, il faut établir un équilibre entre sa température interne (36,7 °C), et la température d’ambiance (en dessous de 36,7 °C). 

Dans la pratique, d’après certaines études lancées sur le confort thermique, les femmes se veulent beaucoup plus frileuses que les hommes. Le confort thermique chez les femmes évoque l’idée de chaleur et de système de chauffage

Chez les hommes par contre, ils auront tendance à mal supporter la chaleur. Le confort thermique les renvoie directement vers des idées d’isolation, de réduction de la consommation énergétique et de climatisation. 

Généralement, la production de chaleur et d’énergie est proportionnelle à l’intensité des activités physiques pratiquées.

Isolation

Une habitation mal isolée ne permettra pas de corriger ou de mettre en place un bon équilibre pour trouver le confort thermique. Lorsque l’isolation a été négligée, les parois de la maison vont entrer en contact directement avec l’air extérieur. En hiver, l’échange permanent entre l’air extérieur et intérieur va rendre obsolète tout système de chauffage. Par contre, une bonne isolation permet de prévenir la déperdition de chaleur

Le même principe s’applique en été. Une bonne isolation permettra de maintenir de la fraîcheur dans votre maison tout au long de la journée. À défaut d’isolation par contre, la chaleur s’invitera. 

Appareil de chauffage

L’appareil de chauffage va vous aider à trouver cet équilibre incontournable pour un bon confort technique. Il peut s’agir d’un seul équipement ou d’appareils multiples. L’appareil de chauffage est surtout indispensable en hiver, pour atteindre la bonne température (qui est réglable en fonction de vos besoins). 

Il faut faire attention, la conception de chaque bâtiment demande un système de chauffage qui lui est propre. De même, il faut prendre en compte la sensibilité des personnes qui occupent la maison, et les autres accessoires qui y sont déjà présents. Le chauffage ne consiste pas uniquement à corriger les éventuelles pertes de chaleur. Une même architecture peut nécessiter un système puissant de chauffage ou un appareil simple. 

Saison

Les besoins varient en fonction de la température, qui change au fil des saisons. Il existe de nombreuses solutions qui permettent d’arriver au confort thermique 4 saisons. Il s’agit d’un système d’organisation qui permet de maintenir une température continue dans la maison. 

Les critères globalement admis

 

Les critères communément admis pour déterminer le confort thermique sont les suivants :

La température de l’air

La température de l’air permet de maintenir une température ambiante, et de trouver cet équilibre entre la chaleur interne de l’organisme et la température extérieure. Le corps humain est appelé en effet à échanger de la chaleur, par conduction et par convection avec l’environnement qui nous entoure. 

La température radiative moyenne

L’échange de chaleur se fait également par le biais de rayonnement à travers les différentes parois autour de nous. En présence d’une paroi froide par exemple, vous allez rapidement vous refroidir puisque vous serez amené à échanger davantage de chaleur. 

L’humidité ambiante

Le corps, pour se rafraîchir, évapore de manière continue une grande quantité d’eau. Cependant, suivant le même principe de la conduction de la chaleur, l’eau qui s’évapore sera proportionnelle à la sécheresse de l’ambiance environnante. Si l’humidité ambiante est importante, le corps évapore moins d’eau et peut ressentir une sensation de chaleur beaucoup plus intense. On peut le remarquer par les temps de pluies et d’orages, on a beaucoup plus chaud quelque temps avant que la pluie ne se déchaîne. 

La vitesse de l’air

L’échange de la chaleur par convection sera influencé par la vitesse à laquelle l’air circule autour de nous, ce qui provoque une certaine déperdition de la chaleur. Quand il fait chaud, cette petite brise nous aide à nous rafraîchir. Par contre en temps de froid, lorsqu’on cherche à conserver la chaleur, on évite de s’exposer aux courants d’air. 

L’intensité des activités du corps

Ce ne sont pas cette fois-ci des critères environnementaux, mais plutôt des questions d’ordre subjectif (comportemental). Lorsqu’une personne est en activité, la production d’énergie l’amène en parallèle à dégager davantage de chaleur. Par tous les moyens, notre organisme aura besoin d’évacuer cette chaleur afin de garder une température corporelle constante. 

Le principe est le suivant : lorsque la température est en surchauffe, l’organisme doit être placé au repos pour ralentir la production de chaleur

L’habillement

L’habillement participe au confort thermique, en ce qu’il nous aide directement à réguler l’équilibre entre la température corporelle et celle de l’environnement. L’habillement va constituer la barrière thermique principale entre le corps et l’environnement qui l’entoure. Il faut savoir qu’au-delà de la mode, un vêtement joue un rôle primordial dans la régulation.

Améliorer mon confort thermique simplement

 

De nombreux gestes et organisations au quotidien vont permettre d’améliorer simplement votre confort thermique. 

Aérer la maison

Toutes les pièces de la maison doivent être aérées le matin et le soir. Prenez soin d’ouvrir toutes vos fenêtres pendant au moins 10 minutes chaque matin et tous les soirs. Ce procédé vous permettra de rafraîchir l’air dans le logement. Qui plus est, en même temps, les polluants seront évacués. 

Installer un système d’isolation adaptée à l’état du logement

L’isolation est un élément important du confort thermique, elle doit être adaptée à la taille de votre maison. 

Les parois de votre maison sont des zones sensibles, particulièrement perméables à l’air et à l’humidité. Une isolation mal faite entraîne la déperdition thermique, mais également la prolifération de l’humidité. Il est important d’isoler : les murs, les combles et la toiture de la maison. 

Installer un thermostat pour maîtriser les températures

Vous allez devoir installer des systèmes de chauffage dans votre maison. Pour garder le plein contrôle sur la température dans votre domicile, le thermostat va vous aider à garder un œil sur la température. Vous avez les robinets thermostatiques qui permettent de réguler les températures suivant les conditions climatiques intérieures de la maison. Vous avez également les modèles de thermostat connecté, lesquels seront directement reliés aux chaudières. 

Entretenir régulièrement les équipements de chauffage

Les équipements de chauffage doivent être entretenus régulièrement, au moins une fois par an. Pour ce faire, il faut faire appel à un chauffagiste professionnel. Il s’agit de vérifier que tout est bien en marche, et d’optimiser l’efficacité de vos appareils. 

Sinon, quelques gestes au quotidien sont également efficaces : dépoussiérer au chiffon ou encore avec un aspirateur. 

Veillez à ce que l’espace autour de votre radiateur soit toujours bien dégagé. 

0

Leave a Reply