Énergie

Comment fonctionne un régulateur solaire thermique ?

By 28 décembre 2022No Comments
Temps de lecture : 3 min.

De plus en plus plébiscité, un régulateur solaire thermique est un dispositif utilisé dans un système de chauffage afin d’en optimiser la consommation. L’objectif de ce système est de le rendre le plus rentable possible en permettant aux occupants d’un logement d’adapter son fonctionnement à leur mode de vie. Comment fonctionne un régulateur solaire thermique ? Voici tout ce qu’il faut savoir.

Le rôle d’un régulateur solaire thermique

Comme expliqué sur le site spmc-chauffage.fr, un régulateur solaire thermique est un appareil électronique de petite taille.

Il fonctionne généralement à l’aide de plusieurs sondes thermiques disposées à différents endroits, entre autres :

  • à l’intérieur du logement,
  • sur la paroi du bâtiment exposé au nord,
  • au niveau du ballon d’eau chaude,
  • dans le circuit des panneaux solaires.

Ces sondes permettent au régulateur solaire de connaître la température extérieure et d’anticiper les variations climatiques. De plus, elles permettent d’estimer la température ambiante, la température de l’eau chaude sanitaire produite ainsi que la température à laquelle le fluide caloporteur est chauffé.

Sur la base de toutes ces données, le régulateur solaire thermique peut optimiser efficacement toute l’installation pour la rendre rentable et pour faire en sorte qu’elle fonctionne sans gaspillage. En se basant sur ces informations, il va en permanence permettre aux occupants de tirer le meilleur parti de l’énergie solaire toute l’année. Il leur garantit un usage minimal du chauffage d’appoint qui complète l’installation solaire.

Comment un régulateur solaire permet-il de faire des économies ?

Selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), le chauffage représente près de 63 % des consommations énergétiques totales en France. Fort heureusement, il existe des solutions pour faire des économies bénéfiques aussi bien pour le portefeuille que pour l’empreinte environnementale. Le chauffage solaire en fait partie.

Toutefois, selon la région dans laquelle se trouve votre logement et selon son orientation, ce système est souvent insuffisant pour couvrir tous les besoins de chauffage des occupants. C’est pourquoi l’utilisation d’un système d’appoint de chauffage (utilisant une énergie conventionnelle) est parfois nécessaire. Malgré cela, on peut tout de même faire d’importantes économies en ayant recours à un régulateur thermique. Il optimise le rendement du système de chauffage solaire et vous permet de chauffer intelligemment votre habitation.

Ce dispositif analyse les informations émanant des sondes thermiques pour moduler automatiquement la température de fonctionnement des appareils de chauffage. Il peut par exemple minimiser la production de chaleur, voire la stopper complètement s’il constate que la température extérieure est suffisamment élevée. L’installation va alors accumuler l’énergie solaire non exploitée pour l’utiliser dès que la température de l’air extérieur commencera à chuter.

En hiver, le régulateur fait en sorte que le chauffage produise et distribue la juste quantité de calories dont les occupants ont réellement besoin. Il ne met en route la source d’énergie d’appoint que si cela est nécessaire, et ce, avec la bonne intensité pour éviter les gaspillages. Le régulateur solaire thermique donne en plus aux occupants la possibilité de programmer leur système de chauffage. Ils peuvent ainsi contrôler leur consommation et faire varier la température de consigne selon leurs besoins.

Au-delà des économies qu’il permet, le régulateur solaire thermique garantit un chauffage précis et procure un confort thermique d’une grande efficacité. Vous vous mettez ainsi à l’abri des variations thermiques brutales et préservez ainsi votre santé. Ce système permet aussi de minimiser l’empreinte écologique liée à votre habitation.

Il faut savoir qu’un seul régulateur solaire thermique suffit à gérer l’intégralité du chauffage. Toutefois, il est possible de le compléter par des dispositifs de régulation individuels si l’on souhaite ajuster la température ambiante pièce par pièce.

Comment optimiser le rendement de votre installation solaire ?

Au-delà de l’utilisation d’un régulateur solaire thermique, il existe d’autres méthodes permettant d’améliorer le plus possible le rendement de vos panneaux solaires par exemple. Plus ce rendement est important, plus l’installation est rentable et plus les besoins en appoint de chauffage sont bas.

Il convient d’abord de bien orienter vos panneaux solaires afin de permettre un meilleur captage des rayons du soleil. Il convient de les placer avec une orientation plein sud avec un angle d’inclinaison de 30° vers le sud-ouest ou vers le sud-est. Il est aussi recommandé de placer les panneaux solaires le plus haut possible sur la toiture. Pensez à nettoyer régulièrement leur surface pour supprimer les impuretés qui peuvent entraver le captage. En effet, tout élément pouvant les ombrager doit être enlevé. Enfin, les conduits d’eau chaude doivent être bien isolés dans le but de minimiser les pertes énergétiques.

Si vous n’avez pas encore de panneaux solaires, faites-vous conseiller par un professionnel fiable et expérimenté.