Énergie

Comment isoler ses combles ?

By 22 février 2022No Comments
Temps de lecture : 5 min.

La perte de chaleur d’un logement se fait surtout au niveau de la toiture avec 20 % de déperdition, un chiffre élevé par rapport à d’autres éléments de la maison. De ce fait, l’isolation des combles est une priorité absolue pour un meilleur confort des ménages en toute saison et éviter que sa maison reste une passoire thermique.

Découvrez dans cet article comment isoler vos combles. 

Combles perdus ou combles aménageables, quelles différences ?

Il faut savoir différencier comble perdu et comble aménageable avant d’aménager vos combles. 

Isolation des combles perdus 

Les combles perdus sont constitués d’une charpente légère à disposition croisée qui empêche tout aménagement. Le sol des combles est formé par de simples poutres qui soutiennent le plafond et est recouvert d’un isolant en vrac ou en flocon. Les combles perdus ne peuvent être habité du fait de leur espace trop petit, de la forme de la charpente en W (charpente industrielle) et de la hauteur sous plafond insuffisante « moins de (1,80 m) pour s’y réfugier. Cependant, les combles perdus peuvent être habitables avec quelques travaux comme la surélévation de la toiture, l’abaissement du niveau du plancher ou la rectification de la pente du toit et devenir ainsi une nouvelle pièce. 

Les combles aménagés

Les combles aménageables sont une partie vivable de la maison : chambre, grenier, séjour, salle de jeu… Ce type de combles permet une optimisation de l’espace dans le logement. Vous pouvez y installer une baie vitrée pour une pièce isolée et lumineuse baignée dans une lumière naturelle. La hauteur sous plafond des combles habitables est de 1,80 m minimum sous la charpente. Pour la pente de toit, il doit être supérieur à 30 % de la hauteur sous plafond. L’endroit doit être circulable avec une charpente traditionnelle qui n’encombre pas et des poutres qui ne se trouvent pas au milieu de l’espace.

Il existe de nombreux avantages à isoler les combles.

Pourquoi isoler les combles ?

L’isolation des combles est indispensable pour éviter la déperdition de chaleur d’une maison par la toiture. En effet, cette surface occasionne le plus de pertes calorifiques dans un habitat peu ou pas isolé. Aménager ses combles permet de garder la chaleur à l’intérieur et ainsi de réaliser des économies d’énergie, mais pas que, il existe encore de nombreux avantages à isoler ses combles.

Isoler les combles pour une bonne performance thermique 

Quel que soit le type d’isolant utilisé pour l’isolation de vos combles : isolation par soufflage ou isolation par déroulage, les résistances thermiques sont élevées et sans surcharge de structure. L’isolation des combles répond généralement aux exigences RT 2012 pour une isolation de haute performance thermique introduite par la réglementation thermique 2012 R = 8. 

Isoler les combles pour un meilleur confort acoustique

La nuisance sonore est source d’inconfort dans l’habitat. Dans certains départements, comme par exemple le Val d’Oise, la nuisance sonore est importante avec les avions et l’aéroport de Roissy, il est donc important de procéder à une isolation acoustique. Les différentes solutions d’isolation : laine de verre à souffler ou laine de verre en rouleau sont des isolants qui vous isolent parfaitement de ces bruits gênants. Optez pour des isolations qui répondent aux exigences d’isolement de la réglementation acoustique NRA pour une parfaite isolation phonique et thermique à la fois. 

Isoler ses combles pour économiser en facture de chauffage

L’isolation des combles représente 30 % d’économie d’énergie, car le premier poste de déperdition est le toit donc les combles avant les murs et fenêtres. Isoler ses combles et donc un geste économique pour réduire sa facture de chauffage et écologique pour un moindre impact environnemental.. L’isolation de vos combles est la première étape cruciale pour une maison moins énergivore avant l’installation d’un système de chauffage ou des ouvertures à double vitrage. C’est un moyen indiscutable pour améliorer le confort thermique de son logement.

Isoler les combles et bénéficier d’une aide financière et fiscale pour la rénovation énergétique

Si vous effectuez une isolation en rénovation, elle doit respecter les exigences de performances minimales selon la réglementation des Bâtiments existants appliquée depuis 2007. Cela vous ouvre le droit à des aides financières et fiscales pour les logements anciens comme Ma Prime Renov, CITE, éco-PTZ et un taux de TVA réduit (5,5 %). 

Isolation de combles perdus 

Isoler les combles perdus. : les techniques d’isolation et les matériaux à utiliser. 

Les techniques pour isoler les combles perdus

Il existe 3 techniques pour isoler les combles perdus : l’isolation près du volume chauffé, l’isolation en vrac et l’isolation en rouleaux. 

  • L’isolation des combles perdus par le sol ou les rampants de toitures

Pour plus d’efficacité, il faut isoler les combles au plus près du volume chauffé c’est-à-dire au niveau du sol des combles perdus. Pour des combles habités, l’isolation se fait au niveau des rampants de la toiture. 

  • L’isolation des combles perdus en vrac 

Pour des combles inhabités difficiles d’accès, l’isolation de la toiture avec un isolant en vrac est adaptée. L’isolant est projeté par une machine de soufflage dans tous les coins pour une bonne continuité de l’isolation. Cela réduit les ponts thermiques. C’est la technique la plus utilisée par les professionnels, car elle est rapide et peu coûteuse. Aucune découpe n’est nécessaire pour cette opération. 

  • L’isolation des combles perdus en rouleaux

La technique d’isolation de la toiture en rouleau se fait en 2 couches. La première couche est posée entre les solives et crée un pont thermique à cet endroit. La deuxième recouvre les solives et assure la continuité de l’isolation. Ce type de pose convient aux particuliers, car il ne nécessite pas de machine spécifique, mais il est moins apprécié par les artisans par le coût de main-d’œuvre plus élevé. 

Les matériaux à utiliser pour isoler les combles perdus

Il existe plusieurs matériaux pour isoler les combles : fibres naturelles, isolant synthétique et fibre minérale. Pour tous types de combles, les fibres minérales sont à privilégier du fait qu’elles sont adaptables et résistantes. C’est le cas de la laine de verre et de la laine de roche. Les matériaux naturels valent aussi le détour comme la ouate de cellulose ou la laine de bois.

  • La laine de verre, la solution économique

La laine de verre est le plus utilisée en matière d’isolation des combles du fait de son rapport qualité/prix correct. Pour un confort d’hivers, les laines de verre sont adaptées par contre dans le confort d’été, elles ne sont pas conseillées du fait de leur densité faible. Le conditionnement de la laine de verre est soit en vrac soit en rouleau avec une épaisseur entre 28 et 32 cm. 

  • La laine de roche, la solution intermédiaire

Toujours dans la laine minérale, la laine de roche offre un bon confort en hivers, mais aussi en été, car elle a possédé une meilleure densité que la laine de verre. C’est un produit que les installateurs maitrisent. Côté prix, la laine de roche est peu coûteuse tout en apportant une plus-value à votre foyer en été. Son conditionnement est en vrac ou en rouleau et son épaisseur est entre 30 cm et 31,5 cm. 

  • La ouate en cellulose, la solution écologique et technique

La ouate de cellulose est appréciée par les propriétaires soucieux de l’environnement. Elle possède une forte capacité thermique et une grande densité. C’est une réelle plus-value en été.

L’isolation des combles est à prévoir dans vos travaux de rénovation ou constructions pour apporter un confort optimal à votre foyer.