Le Monde d'après...Patrimoine

Qu’est-ce que l’Habitat coopératif : des avantages et inconvénients ?

By 11 mars 2021mars 16th, 2021No Comments
0
Temps de lecture : 6 min.

Pour faire face à la forte demande de logement, l’habitat coopératif ou coliving semble se présenter comme une solution vraiment idéale pour habiter dans une résidence décente.

Récemment instauré, l’habitat coopératif ou coliving connaît désormais une popularité grandissante auprès des jeunes gens. Véritable solution pour une construction partagée ou pour l’achat d’un terrain à plusieurs, ce genre de programmes immobiliers est un concept locatif particulièrement intéressant. En dépit de ses avantages notables, ce système dispose également de quelques revers importants. Voici le point sur l’habitat coopératif !

Définition de l’habitat coopératif ou coliving

 

Pour faire simple, il s’agit d’une démarche citoyenne assez spécifique développée par la loi ALUR du 24 mars 2014 pour investir dans le logement neuf ou dans un lotissement. Son but se base sur la facilitation de la réalisation d’un projet immobilier. Il vise également à soutenir l’investissement locatif et l’achat d’un appartement ou d’une résidence. En effet, cette disposition permet à différentes personnes de s’allier pour construire, rénover ou acheter un patrimoine immobilier. Ces individus se retrouvent alors à devenir à la fois concepteurs, acquéreurs et gestionnaires du projet foncier dans un souci de collectivité. 

En général, l’habitat coopératif peut évoluer selon le projet.

  • L’achat d’un terrain à plusieurs peut se faire soit en créant un groupe pierreval, soit en intégrant un groupe de promotion déjà existant ayant des visions similaires. L’association se fait dans un intérêt commun qui n’est autre que la construction d’un logement social. Les membres de l’alliance peuvent ainsi gérer le programme neuf de manière à l’adapter selon leurs besoins et leurs modes de vie. Il est toutefois conseillé de vérifier quelles conditions pour la construction d’un habitat coopératif ou coliving,  adopter dans cette voie.
  • En matière d’habitation, le coliving se démarque énormément de la colocation. La vie en communauté est toujours mise en avant dans ce nouveau programme immobilier. Cependant, cette fois-ci, les occupants possèdent leurs propres espaces privatifs. Cela, indépendamment du type de logement neuf en question. L’intimité est donc parfaitement conservée et les parties communes telles que les terrasses ou les balcons deviennent plus réfléchies. 

L’habitat coopératif, effet de mode ou vraie tendance

 

Pour faire face à la forte demande de logement, le coliving semble parfois se présenter comme une solution vraiment pour habiter dans une résidence décente.

Des causes importantes

Le manque d’espace adapté pour vivre reste le premier facteur de cette révolution. Les demandes de logements neufs ou anciens n’arrêtent pas d’augmenter au fil des années. Cependant, les constructions de maisons neuves n’arrivent pas à suivre cette tendance. 

Le problème économique reste également un élément important. De nombreux foyers à faibles revenus n’arrivent pas à s’en sortir sans un emprunt à taux zéro ou l’aide d’un dispositif de financement comme le HLM par exemple. De plus, le marché immobilier, pour sa part, n’arrête pas d’évoluer entraînant des hausses de loyers et de prix de vente astronomiques.

Le dernier point notable reste évidemment la crise sanitaire mondiale. Cette dernière bouleverse complètement le cadre de vie résidentiel, la mentalité ainsi que l’investissement immobilier. Désormais, le public est plus attentionné par sa manière de vivre, par son environnement et par son entourage. C’est tout à fait dans ce contexte que l’habitat coopératif a pu gagner en popularité.

Des chiffres exceptionnels

Conscients de cette révolution, de nombreux promoteurs immobiliers proposent désormais le coliving dans leurs formules. Ce système permet de bénéficier d’un espace intime, tout en profitant des parties communes. Cela ne peut donc qu’attirer la clientèle, notamment les jeunes en quête d’une nouvelle résidence. Le cofondateur de The Babel Community, Benoît Jobert, confirme cette tendance avec des chiffres impressionnants. D’après son bilan, vers l’avril 2020, le taux d’occupation avoisinait les 90 %. Même après le déconfinement, les réservations n’ont pas cessé d’augmenter pour les services de coworking et de coliving. 

Mis à part la tendance de commercialisation de projets immobiliers, un nouveau mode de vie a également connu le jour. Une étude menée par le dirigeant Benoît Jobert et l’institut Yougov a démontré que les jeunes veulent désormais plus de liberté et de flexibilité en matière de logement. 58 % des personnes sondées âgées entre 18 et 34 ans ont affirmé leur motivation à adopter la vie commune. 71 % d’entre eux ont même partagé leur envie de mobilité.

Les avantages de l’habitat coopératif

 

Les bénéfices du coliving sont nombreux et peuvent se classer en deux catégories distinctes.

 

Du point de vue économique : 

Devenir propriétaire avec plusieurs associés ou construire un immeuble coûte moins cher que l’aménagement de maisons individuelles. On peut citer par exemple la défiscalisation et la faisabilité d’un prêt immobilier à taux réduits. Ce dispositif peut, en effet, prétendre à certaines aides en bénéficiant d’une exonération de quelque taxe foncière. Quant aux frais de notaire, ils peuvent être réduits grâce au système de copropriété. La mutualisation et les réunions effectuées par les participants restent les meilleures armes pour cela. 

Du point de vue humain :

L’achat d’un terrain à plusieurs ou le coliving permet de renforcer les liens sociaux. Cette dimension collective reste même la clé de ce genre de programmes immobiliers neufs. Les décisions ne sont prises qu’à la suite d’une assemblée et le processus de vote se fait dans la démocratie totale. Les réunions et la vie en colocation moderne permettent également de faire sortir de l’isolement et favorisent la communication. Outre ces points importants, il ne faut pas oublier de mentionner les relations humaines qui peuvent se développer durant ce projet d’appartements neufs.

Les inconvénients de l’habitat coopératif

 

Pour certaines personnes, le coliving peut sembler effrayant. Les individus à la recherche d’indépendance immobilière sont généralement réticents à vivre en communauté. Même s’il s’agit d’une sorte de colocation avec des parties privées, certains espaces restent partagés. De plus, acheter un logement ou investir pour constituer un patrimoine en plusieurs n’est pas facile. Il faut faire des concessions et avoir du temps. D’autres points peuvent également être des facteurs de blocage. Ce dispositif nécessite un minimum de savoir-vivre, d’ouverture sociale et de tolérance. De plus, en cas de conflit, il peut être particulièrement difficile de régler le problème rapidement sans délicatesse. L’esprit de groupe est donc important dans un concept d’habitation coopérative.

0

Leave a Reply