Énergie

Comment améliorer la performance énergétique de votre logement ?

By 8 mars 2021mars 10th, 2021No Comments
amélioration performance énergétique logement
0
Temps de lecture : 8 min.

En hiver, un système de chauffage efficace devrait vous permettre d’atteindre ces températures sans trop de dépenses aussi bien énergétiques qu’économiques.

Que vous soyez locataires ou propriétaires de votre logement actuel, il se peut que celui-ci soit mal isolé thermiquement ou encore que votre système de chauffage soit inefficace. C’est ce que l’on appelle une mauvaise performance énergétique.

Les conséquences ? Vous avez froid en hiver, malgré tous vos efforts… Évidemment, vos factures d’électricité pâtissent également de votre consommation excessive de chauffage. Pour autant, cette consommation vous est nécessaire afin d’atteindre des températures plus correctes et plus agréables. Que cela soit d’un point de vue écologique ou financier, vous conviendrez que surchauffer pour compenser une mauvaise performance énergétique de votre logement pose de nombreux problèmes.

Vous cherchez donc des solutions pour améliorer la performance énergétique de votre logement ? Vous êtes tombés sur le bon article ! Vous allez voir qu’il est tout à fait possible d’améliorer votre performance énergétique et par conséquent, le confort au sein de votre logement, sans vous engager dans des travaux de grande envergure et sans vous ruiner.

J’ai froid dans mon appartement / dans ma maison, que faire ?!

 

Avant toute chose, il paraît utile de rappeler que la température idéale varie d’une pièce à l’autre de votre appartement ou maison. Pour une pièce de vie, comme le salon ou la cuisine, visez une température entre 19° et 20°. Pour les chambres, cette température idéale se situe plutôt autour des 16° à 17°. En effet, notre température corporelle doit diminuer pour faciliter l’endormissement et donc nos besoins en chaleur ambiante sont moindres, surtout avec une bonne couette.

Evidemment, en été, ces températures seront amenées à être dépassées de par la chaleur extérieure, à moins de recourir à un système de climatisation. En hiver, un système de chauffage efficace devrait vous permettre d’atteindre ces températures sans trop de dépenses aussi bien énergétiques qu’économiques.

Si votre appartement ou votre maison est bien en-dessous de ces températures, malgré les chauffages allumés, vous souffrez effectivement d’une mauvaise performance énergétique. Une humidité importante dans votre logement peut également être un signe de mauvaise performance énergétique. 

Pour confirmer ce diagnostic, vous pouvez faire intervenir un professionnel qui jugera du niveau de performance énergétique de votre logement. Ce niveau est représenté par une échelle allant de A (bonne performance) à G (mauvaise performance). Un logement classé E, F ou G souffre effectivement de mauvaise performance et des actions doivent être menées. Sachez, par ailleurs, que ces diagnostics sont obligatoires pour une éventuelle vente de votre logement. 

Alors, maintenant que faire ? N’ayez crainte, ces problèmes sont facilement résolvables, sans investissement ni travaux importants.

Comment améliorer mon confort sans réaliser de travaux trop importants ?

 

Afin de cibler les bonnes actions à mener, il faut d’abord bien localiser le problème. 

Si vous êtes seulement préoccupés par le coût croissant de votre facture d’électricité, vous pouvez, avant tout, comparer les tarifs proposés par différents fournisseurs d’énergie. Comparer les prix vous permettra de vérifier que votre contrat est toujours dans les prix actuels du marché. Sans être vigilant, nos factures peuvent vite se retrouver gonflées, de par l’augmentation annuelle des prix imposée par certains fournisseurs. Mettre en concurrence plusieurs fournisseurs de façon régulière peut s’avérer être très avantageux pour votre budget, sans pour autant diminuer votre consommation.

Si vous vous inquiétez car vous souffrez principalement d’une humidité importante : vous pouvez acquérir des déshumidificateurs électriques qui vous aideront de façon ponctuelle à assainir votre logement. C’est une solution très abordable qui peut résoudre vos problèmes de niveau léger. Cependant, en cas de forte humidité, il est préférable de faire appel à un professionnel qui en trouvera la cause et vous proposera la solution la plus adaptée.

Globalement, si vous trouvez qu’il fait froid dans votre appartement ou votre maison, malgré les chauffages, votre système de radiateurs est à changer ! La performance énergétique de votre logement peut, en effet, être améliorée par un simple changement de vos radiateurs. Cette opération ne représente pas un gros budget et est donc à la portée de nombreux foyers. 

Cependant, veillez à bien vous renseigner avant votre achat afin de garantir une meilleure performance sur le long terme. Tous nos conseils dans la suite de cet article.

Première étape vers la performance énergétique : installer de nouveaux radiateurs à inertie.

 

Les 3 types de radiateurs électriques

Les radiateurs électriques ont longtemps souffert d’une mauvaise réputation. Bien que pouvant être fondées à l’origine, ces critiques ne sont aujourd’hui que des préjugés persistants. Les nouveaux radiateurs électriques sont aujourd’hui très efficaces et économiques. Attention donc à bien choisir vos radiateurs et à ne pas forcément vous jeter sur le modèle premier prix, vous risqueriez d’être déçus. 

Pour bien comprendre, il existe trois systèmes de chauffage électrique : 

  • les systèmes à convecteur
  • les panneaux rayonnants,
  • les radiateurs à inertie.

Source : Rothelec

De par leur technologie, ces derniers types de radiateurs électriques sont beaucoup plus performants que les deux solutions qui lui précédent, aussi bien en termes de coût que de dépenses d’énergie. Ils permettent de fournir un chauffage doux et homogène, provoquant une sensation de confort dans tout votre logement.

Les avantages des radiateurs à inertie

Opter pour des radiateurs électriques à inertie vous permettra de mieux répartir la chaleur au sein de logement et donc, de considérablement réduire votre facture. Aujourd’hui, des radiateurs électriques à inertie peuvent être à la fois économiques, performants et esthétiques, mais encore faut-il savoir les choisir. 

Avant votre achat, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel qui pourra vous guider et vous indiquer le meilleur choix en fonction de votre budget et de votre logement. 

Si vous souhaitez choisir votre nouveau chauffage seul, pensez à vérifier divers critères comme par exemple, les possibilités de programmation dans la journée, la précision lors du réglage de la température, la puissance, etc.. Par exemple, pouvoir régler le thermostat sur des demis degrés (imaginons 19,5° au lieu de 20°) peut vous faire économiser jusqu’à 3,5% de votre facture ! Des modèles plus sophistiqués peuvent vous revenir plus cher à l’achat mais seront vite rentabilisés sur le long terme, de par les économies qu’ils représentent en terme de consommation d’électricité. Un choix à ne pas prendre à la légère. 

Pour l’installation de vos radiateurs électriques, comptez environ une centaine d’euros si vous souhaitez faire appel à un professionnel. Encore une fois, ayez le bon réflexe et pensez à comparer les devis de plusieurs artisans de votre région. 

Si vous souhaitez réaliser vous même les travaux, cela est tout à fait possible avec un minimum de connaissance et d’huile de coude.

Les bonnes pratiques pour une performance énergétique dopée

 

Une fois vos nouveaux radiateurs électriques installés, des petites astuces simples peuvent vous permettre de limiter votre consommation et donc votre facture ! 

A vous de suivre ces quelques bonnes pratiques :

 

  • Garder une température constante toute la journée : il est inutile d’éteindre complètement votre chauffage la journée et de le rallumer à pleine puissance le soir.
    Il vaut mieux préférer une température stable, en laissant vos radiateurs allumés en mode éco la journée. Ainsi l’effort nécessaire pour chauffer votre logement en votre présence sera moindre. De plus, limiter les écarts de température dans la journée permettent de lutter durablement contre l’humidité.

 

  • Surveiller la température de votre logement via un thermostat : installer un système de contrôle de la température vous permettra d’éviter le sur-chauffage et donc de bénéficier d’une consommation raisonnable. Pour cela, pensez à fixer cette température aux alentours de 19 à 20° dans vos pièces de vie et de 16 à 17° dans vos pièces de nuit.

 

  • Limiter les entrées d’air froides : afin de garantir un chauffage efficace grâce à vos radiateurs électriques, vous devez absolument limiter les rentrées de froid dans votre logement grâce à une bonne isolation.
    Quelques gestes simples du quotidien peuvent véritablement changer la donne : bien fermer les portes, les volets dès la tombée de la nuit ou dès les baisses de températures. Installer des rideaux épais peut également vous aider à limiter le passage du froid vers vos pièces.
    Sans engager des travaux d’isolation à fort budget, vous pouvez d’ores et déjà opter pour du double vitrage ou vérifier l’état des joints autour des menuiseries de votre logement. Ces petites actions vous permettront de réduire votre consommation d’électricité en augmentant la température naturelle de votre appartement ou maison.

 

Vous l’aurez compris : adopter des radiateurs électriques à inerties peut vous permettre de mieux chauffer votre logement. C’est à dire de diminuer votre consommation et donc votre facture d’électricité, tout en améliorant votre confort au quotidien. Ces systèmes sont aujourd’hui les plus efficaces sur le marché, encore plus s’ils sont couplés avec un système de domotique, le tout restant accessible au plus grand nombre grâce à une enveloppe budgétaire raisonnable.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les radiateurs électriques ou rencontrer des professionnels pour leur installation, n’hésitez pas à nous contacter !

0

Leave a Reply