Patrimoine

Comment financer des droits de succession ?

By 24 novembre 2020novembre 27th, 2020No Comments
financer_droits_de_succession_pret_maisonetfinance
+2
Temps de lecture : 3 min.

Dans la grande majorité des cas, les héritiers ont recours à un prêt pour payer les droits de succession.

En terme général, lors d’un héritage, les droits de succession peuvent être réglés par les héritiers dans les 6 mois. En plus de cela, un délai supplémentaire peut être accordé au cas où l’échéance n’est pas respectée. Le souci ici n’est pas le temps, mais les moyens. Alors, comment faire si vous n’avez pas les moyens de payer les droits de succession ? Vous êtes prêts ? Suivez le guide !

 

Comment faire lorsqu’on n’a pas d’argent pour payer les droits de succession ?

Même en ayant quelques moyens, la somme qu’il faut prévoir lors d’une succession est importante. La grande question est : comment être aidé pour payer les droits de succession ? Une première solution, qui reste la meilleure, c’est un prêt. Mais ne vous hâtez pas, car un prêt implique quelques points qu’il faut prendre en compte en amont.

La deuxième solution est une braderie de l’héritage pour pouvoir payer les droits de succession. En effet, pour être en mesure de payer des droits de succession, si vous ne faites pas un prêt, il faudra vendre l’héritage familial et dire adieu aux biens ou autres héritages que vous avez reçus.

 

 

Avoir recours à un prêt pour les droits de succession

Dans la grande majorité des cas, les héritiers doivent avoir recours à un prêt pour payer les droits de succession. En effet, les taxes et les droits de succession doivent être payés juste après avoir fait le dépôt de la déclaration de succession et ces droits peuvent être vraiment élevés.

Concernant le prêt pour financer les droits de succession, il faut prendre en compte le fait que même si les taux d’intérêt sont faibles vous pouvez quand même compter plusieurs centaines ou même milliers d’euros chaque année (pour la plupart des cas, c’est jusqu’à 16 ans). En effet, depuis 2018, le taux d’intérêt pour les crédits en rapport avec les droits de succession est de 1,5 % (en savoir plus sur les taux d’intérêt et crédits). Sachez aussi que même si un prêt vous permettra d’avoir les moyens de payer les droits de succession de la maison de ses parents par exemple, la banque exigera des garanties comme l’argent de votre assurance vie ou l’hypothèque d’un bien.

Principalement, un prêt permettra aux héritiers de souffler un peu et en même temps éviter les pénalités de retard de paiement. Ces pénalités s’élèvent aujourd’hui à 0,4 % par mois de retard.

+2

Leave a Reply