Énergie

Économisez sur vos factures en équipant votre maison

By 24 juin 2022No Comments
Temps de lecture : 6 min.

Un ménage ne peut pas se passer des besoins tels que l’eau et l’électricité. Cependant, les factures qu’entraine la couverture de ces besoins peuvent être exorbitantes et aussi avoir plus tard des impacts non désirables sur le plan écologique. Des factures d’eau et d’électricité trop élevées vous feraient dépenser inutilement et agiraient négativement sur vos économies.

De plus, la production d’eau potable, son recyclage, la fourniture de l’électricité et leur acheminement jusque dans le ménage passe par des processus exigeants sur l’environnement. Il serait donc plus judicieux de penser à économiser sur vos factures en équipant votre maison de certains dispositifs.

Installez une cuve de récupération d’eau de pluie

Placez dans votre maison une cuve pour récupérer l‘eau de pluie. Ce dispositif permet de disposer de l’eau provenant des précipitations et de la filtrer pour son l’utilisation. Imaginez la quantité d’eau qui s’écoule de votre toit quand il pleut chaque année. Vous pourrez pourtant récupérer cette eau à travers des cuves de récupération d’eau de pluie et l’utiliser.

Par des recherches sur internet, vous pourrez découvrir Lacentrale-eco ainsi que d’autres entreprises qui proposent des services d’installation de cuve de récupération d’eau de pluie. Dans un ménage, juste une petite partie de l’eau utilisée va dans l’alimentation. La majorité part dans l’hygiène et l’entretien.

Vous pouvez utiliser l’eau de pluie récupérée pour les besoins d’entretien et d’hygiène tels que pour arroser votre jardin, laver vos voitures, nettoyer la maison, les chasses pour les toilettes, etc. Vous allez couvrir par ce biais la majeure partie de votre besoin en eau.

Vous réserverez ainsi l’utilisation de l’eau potable distribuée dans les ménages, à l’alimentation (cuisiner et faire la vaisselle) et peut-être pour la douche. Cela vous fera faire d’énormes économies sur vos factures d’eau.

Refaites votre VMC pour une meilleure circulation de l’air

Installez une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) performante et économique. Ce type d’équipement est important pour renforcer la ventilation naturelle. Pour aérer naturellement la maison, il faut ouvrir les fenêtres pour laisser l’air circuler, ce qui entraine des pertes de chaleur pour le chauffage ou le climatiseur.

Installer une VMC permettra de maintenir les fenêtres fermées quand il le faut tout en assurant le renouvellement de l’air dans le logement. Cela vous fera économiser de l’énergie. De plus, vous ferez plus d’économie en optant pour les VMC simple flux ou double flux hydroréglable.

Ces types de VMC s’activent automatiquement lorsque l’humidité dans l’air atteint un certain seuil et s’éteignent lorsque cette humidité baisse. Vous ne serez donc pas obligé de les maintenir toujours allumées.

Changez de système de chauffage pour consommer moins

Remplacez votre système de chauffage par un système plus économique, mais toujours performant. Vous pouvez opter pour un chauffage au bois ou une pompe à chaleur. En hiver, les besoins en chauffage font dépenser considérablement de l’énergie. Alors, débarrassez-vous de votre ancien système de chauffage et acquérez en un nouveau plus économique. Vous verrez donc baisser votre consommation énergétique et vos factures par la même occasion.

De plus, cette nouvelle acquisition vous permettra de bénéficier des avantages des chauffages modernes qui sont plus performants et possèdent plus de fonctions. Vous continuerez alors à chauffer efficacement votre maison tout en dépensant moins. Cette performance énergétique sera renforcée par l’isolation thermique de la maison.

Posez de nouveaux volets plus isolants

Mettez de nouveaux volets isolants. Ces volets sont conçus pour empêcher les déperditions de chaleur au niveau des fenêtres. L’installation de volets évitera le refroidissement des vitres en hiver et l’entrée de courant d’air à travers les fenêtres. Remplacez vos anciens volets par de nouveaux modèles. Ces derniers étant neufs et plus modernes, ils seront donc plus performants et empêcheront les déperditions thermiques au niveau de la fenêtre.

Les volets isolants sont fabriqués en « sandwich », c’est-à-dire qu’au milieu des deux faces est mise une matière isolante. Les faces sont souvent en PVC ou en aluminium. Il en existe sous plusieurs formes : les volets isolants en battant, roulants, pliants, mécaniques… Toutefois, le volet isolant roulant est le plus recommandé. Il existe également des volets en bois.

Opérez une isolation par l’extérieur

La performance de l’isolation thermique de la maison déterminera en majeure partie le montant que portent vos factures. Renforcer votre système d’isolation permettra d’éviter les déperditions de chaleur, ce qui vous fera économiser sur la consommation énergétique de vos appareils de chauffage et de climatisation. Grâce à l’isolation, vous pourrez traiter efficacement les ponts thermiques et vous réduirez ainsi les échanges thermiques entre l’air intérieur du bâtiment et celui extérieur.

Pour réaliser cette opération, vous avez le choix entre deux techniques : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Cette dernière est souvent recommandée par les professionnels. Dans ce cas, il faudra prêter attention à la toiture, aux murs extérieurs ainsi qu’aux portes et fenêtres.

Isolez la toiture

À cause de sa grande surface de contact avec l’air extérieur, la toiture peut générer à elle seule 20 à 30 % des déperditions thermiques. En isolant votre toiture par l’extérieur, vous verrez la consommation énergétique de votre maison baisser et cela va améliorer le confort thermique de l’habitation . Pour réaliser cette opération, il faudra faire appel à un artisan ou à une entreprise spécialisée.

L’isolation de la toiture par l’extérieur peut se faire de deux façons différentes. Le professionnel peut intercaler l’isolant entre les chevrons de la toiture. Pour cette opération, on peut utiliser des isolants souples ou en vrac (comme la ouate de cellulose par exemple). À défaut, il peut placer l’isolant au-dessus des chevrons. Cette dernière solution est appelée « la méthode du sarking ». Dans ce cas, on privilégiera des panneaux semi-rigides ou rigides (comme le polystyrène, la fibre de bois, le liège, le polyuréthane…).

Le professionnel ou l’entreprise en charge des travaux pourra vous aider à choisir la méthode appropriée et les matériaux adéquats pour isoler efficacement votre toiture. Ne craignez pas les dépenses que l’isolation de votre toiture vous demandera. Grâce aux économies que vous ferez sur vos factures, vous allez récupérer votre investissement en quelques années ou moins.

Isolez les murs extérieurs

Après la toiture viennent les murs extérieurs qui entrainent également pas mal de déperditions de chaleur, car ils sont directement en contact avec l’environnement extérieur. Dans ce cas, on privilégiera aussi l’isolation par l’extérieur.

Le principe ici est d’envelopper les murs avec une couche isolante et sans failles. Pour ce faire, il faudra bien évidemment contacter un expert pour s’assurer un travail soigneux. Celui-ci peut utiliser deux techniques pour isoler vos murs extérieurs, notamment l’isolation sous enduit ou l’isolation sous bardage.

L’isolation sous enduit

Le professionnel va d’abord coller ou visser de gros panneaux d’isolants à la façade de votre habitation. Ceux-ci seront ensuite recouverts d’un sous-enduit qui peut être organique ou hydraulique. Pour finir, l’artisan apposera l’enduit de finition pour donner la touche finale. Cette solution est personnalisable et moins coûteuse. Les isolants les plus utilisés par les professionnels sont : le polystyrène expansé, la laine de roche ou de verre.

L’isolation sous bardage

L’artisan fixera d’abord une ossature métallique aux murs de votre habitat. Ensuite, il vissera des panneaux isolants à cette dernière, puis la recouvrira d’un bardage. Cette technique d’isolation des murs par l’extérieur est adaptée à tous les types de surface, corrige les éventuels défauts présents sur les murs et rend ces derniers plus solides.

L’isolant le plus utilisé dans ce cas est la laine de verre en rouleau en raison de son bon rapport qualité/prix. En plus, elle est sans danger grâce à ses propriétés ignifuges. En revanche, l’isolation sous bardage est plus coûteuse.

Isolez les fenêtres et les portes

Enfin, renforcer l’isolation des portes et fenêtres. Il s’agira de remplacer vos anciennes fenêtres par du double ou du triple vitrage. On optera pour des menuiseries en alu, car ce matériau est résistant, esthétique et offre de bonnes performances thermiques. Vous pouvez aussi envisager d’installer des volets comme nous l’avons expliqué plus haut.

Vous pouvez solliciter des professionnels pour le choix de fenêtres de qualité et l’installation de ces dernières. Quant aux portes, l’isolation consistera à poser des plaques d’isolant thermique. Quand l’isolation des portes et des fenêtres est bien faite, cela évite que des courants d’air passent à travers celles-ci et entrainent des pertes de chaleur en hivers par exemple où l’air doit être chaud à l’intérieur.