Gérer son budget

Cartaker, l’application qui prend soin de votre voiture

By 7 septembre 2021No Comments
Temps de lecture : 5 min.

Dans le cadre de nos entretiens avec des experts et entrepreneurs, après 123sponsor, nous avons posé 3 questions au fondateur de l’application mobile Cartaker.

Pourquoi nous nous sommes adressés à Cartaker ?

Nous sommes de plus en plus à me plus acheter de voiture mais de les louer directement chez les constructeurs. Mais la location qui est financièrement plus facile qu’un achat car comprenant l’entretien du véhicule, cette location donc comporte parfois de mauvaises surprises lors de la restitution véhicule. Et Cartaker et son concept de conciergerie automobile peut prévenir de ce genre de désagréments et litiges. Il est donc pertinent d’anticiper les frais de remise en état du véhicule dans le cadre d’une LDD ou d’une LOA.

Quel est le concept de Cartaker, votre service, et à qui s’adresse-t-il ?

Cartaker est une société de conciergerie automobile digitale. Tout d’abord il convient d’expliquer ce qu’est une conciergerie automobile, car si la notion de conciergerie tend à se démocratiser, ce concept appliqué à l’automobile reste assez méconnu du grand public. 

Il s’agit donc d’une société de prestation de services multiples, destinés aussi bien aux entreprises et aux concessions automobile, qu’aux particuliers utilisant une ou plusieurs voitures. Ces services que nous proposons ont pour vocation de libérer du temps et/ou de la productivité à nos clients, suivant qu’ils soient des particuliers et/ou des professionnels. Toute personne qui se sentira contraint d’une quelconque manière qui soit par son véhicule trouvera parmi nos services celui qui lui conviendra.

Ainsi, nous proposons : 

  • des services de convoyage de véhicules, que ce soit vers des centres de réparation automobile, des centres de contrôle technique, ou plus simplement pour amener son véhicule à un proche ou bien à un collègue en vue de favoriser l’autopartage. 
  • un service de voiturier privé offrant la possibilité de réserver son propre voiturier, peu importe l’heure et l’endroit, et ne plus avoir ainsi à subir les contraintes liées à la recherche de places de stationnement,
  • un service de lavage intérieur/extérieur afin de conserver ou restituer son véhicule propre, sans avoir l’obligation de réaliser cette tâche soi-même,
  • un service de livraison de carburant pour palier aux désagréments résultant de l’obligation que peut avoir tout automobiliste à réaliser un détour par une station-service, ou palier aux risques de « panne sèche »,
  • des services de pose de films teintés sur les vitres et pare-brise dans le respect de la législation en vigueur, ou bien transparent mais avec des vertus sécuritaires, puisqu’empêchant toute possibilité de bris de vitres lors de carjacking,
  • des services de protection de carrosserie ou d’embellissement à travers la pose de films de protection transparents prévenant des rayures du quotidien, ou bien colorés, type « covering », ou encore par l’application de couches de céramique liquide pour prévenir des micro-rayures, mais surtout rendre la voiture plus neuve que neuve grâce à son action exhausteur de couleur,
  • enfin, nous proposons à nos clients de réaliser les démarches administratives liées à leur automobile, telles que les changements de carte grise, commandes de vignettes Crit’Air etc.

Pour finir, nous sommes une conciergerie automobile digitale, car nos services sont disponibles et accessibles à travers notre site web, mais le seront également via une application qui est actuellement en cours de développement.

D’où vous est venu cette idée ? De quelle problématique est-elle née ?

Le fondateur de Cartaker ayant travaillé pendant 10 ans en concession automobile (pour différentes marques, et aussi bien en ventes qu’en après-ventes), a ainsi eu la chance de pouvoir rencontrer des milliers d’automobilistes. Étant également auteur d’une thèse publiée en 2020 sur la transformation et les innovations de la distribution automobile, plusieurs problématiques lui sont apparues. L’automobile est de moins en moins perçue comme étant source de plaisir, et de plus en plus vécue comme contraignante dans les grandes villes.

Les places de stationnement se font de plus en plus rares dans les grandes métropoles, l’arrivée soudaine, suivie par la démocratisation du télétravail, a changé les usages des automobilistes, et la façon de « consommer » l’automobile a également évolué avec un parc locatif toujours grandissant entraînant des frais de remise en état importants si son véhicule n’est pas correctement protégé etc. Ce ne sont que quelques exemples, mais autant de problématiques auxquelles Cartaker se devait de répondre.

Entouré de ses 2 associés, l’idée est donc venue de regrouper tous les services adaptés aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers, afin de proposer une « marketplace » centralisée à destination des automobilistes. Ajoutons le service permettant à l’utilisateur de ne rien avoir à faire, si ce n’est de réserver la prestation de son choix (car un voiturier s’occupe de réaliser le service demandé, de la prise en charge du véhicule jusqu’à sa restitution), la conciergerie automobile pouvait alors se réinventer, se dépoussiérer, et surtout, être rendue plus accessible. Une plateforme digitale et la volonté « d’uberiser » la conciergerie automobile ont posé les bases de CARTAKER.

Quel(s) conseil(s) pourriez-vous donner à quelqu’un qui loue une voiture pour éviter les frais de remise en état ? 

Il y a plusieurs choses auxquelles il faut veiller pour éviter ces frais lors de la restitution de son véhicule auprès du loueur (ou du concessionnaire). 

Premièrement, il faut se dire que les règles lorsqu’on loue un véhicule sont sensiblement les mêmes que lorsqu’on loue un bien immobilier. Ainsi, un état des lieux est réalisé à la livraison du véhicule, mais également lors de sa restitution. C’est pour cela qu’il faut essayer d’obtenir les règles précises de facturation de remise en état. Dans quelle limite une rayure peut-elle être considérée comme acceptable ? Quelle taille, profondeur etc…

Ensuite, mais ce n’est pas chose facile en métropole, privilégier les places de stationnement dans des parkings couverts, types « box ». Car même si vous êtes le plus précautionneux qui soit lors de vos manœuvres de stationnement dans la rue, les autres ne sont pas forcément aussi attentifs à votre véhicules (ni au leur) que vous ne l’êtes. Ainsi, beaucoup de rayures ne sont pas du fait de l’utilisateur, mais résultent de facteurs extérieurs. Cela ne vous dispensera hélas pas d’une facture de remise en état lors de l’expertise de restitution.

Enfin, la meilleure des précautions face à tout cela reste encore de protéger la carrosserie de son véhicule. Plusieurs solutions existent à l’heure actuelle pour se faire, via différents services tels que ceux que nous proposons. Les films de protection, parfaitement invisibles, sont très largement recommandés dans ce genre de cas.

Il faut savoir que la moyenne des frais de restitution liés à des dommages de carrosserie en Ile-de-France se situe autour des 1000€ TTC. Et ces sommes peuvent très rapidement augmenter. La pose de films ne serait-ce que sur des éléments sensibles tels que les pare-chocs avants et arrières reviennent en général moitié moins cher que ce coût moyen constaté. Ces films sont très résistants, et absorbent des rayures parfois profondes. Au moment de la restitution, il ne reste plus qu’à les retirer, et la carrosserie en dessous est comme neuve, sans même avoir été altérée par les rayons du soleil. Que ce soit donc dans un soucis esthétique, ou de prévention des frais de remise en état, c’est une solution que nous recommandons fortement chez Cartaker.

En savoir plus sur CARTAKER

Leave a Reply