Gérer son budget

Quel est le principe d’un crédit renouvelable ?

By 8 juin 2022juin 20th, 2022No Comments
Définition du crédit renouvelable et ses avantages
Temps de lecture : 6 min.

Le crédit renouvelable ou crédit reconstituable ou revolving est un crédit à la consommation prenant la forme d’une réserve d’argent. Le consommateur a la possibilité d’utiliser la somme disponible à tout moment. En contrepartie, il doit juste rembourser des mensualités. Découvrez le principe d’un crédit renouvelable, ses avantages ainsi que ses principaux risques.

Définition du crédit renouvelable

Plusieurs expressions désignent le crédit renouvelable, il y a notamment : crédit permanent, crédit reconstituable ou encore crédit revolving. Par définition, c’est un crédit à la consommation doté d’une liberté d’utilisation et de remboursement. Une fois le crédit validé, vous pouvez l’utiliser sans demander une autorisation à la banque. Aussi, vous avez la possibilité de reporter les mensualités.

Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité de retirer en espèces ou payer chez des commerçants. Le montant utilisé doit respecter le montant maximum autorisé. Les intérêts sont basés sur la somme utilisée, et non sur le plafond autorisé. Chaque échéance payée doit avoir au minimum une part du capital emprunté.

Les durées de remboursement doivent respecter de certaines limites fixées selon le montant du crédit. Généralement, ce crédit est assorti d’une carte de paiement. Dans ce cas, vous obtenez la carte avec le contrat de crédit.

Comment cela fonctionne ?

Le principe du crédit revolving consiste à accorder à l’emprunteur une somme d’argent sur un compte ouvert à son nom. Ce montant est utilisable librement. C’est d’ailleurs pour cela que les établissements de crédit le classent comme une « réserve disponible », une « ouverture de crédit » ou également un « crédit autorisé ».

Comme particularité, il faut savoir qu’une partie des mensualités va reconstituer la réserve disponible pour financer de nouveaux achats. C’est ce qui fait d’ailleurs la différence entre crédit renouvelable et un prêt permanent. Le fonctionnement du crédit renouvelable est très souple, surtout quand il vient avec de la remise d’une carte de crédit utilisable pour les retraits ou pour les paiements des commerçants.

Pour demander un crédit permanent, il faut se rapprocher des établissements de crédit renouvelable, notamment des banques ainsi que des sociétés financières dédiées dans le crédit à la consommation.

Les principes du crédit renouvelable

Le crédit revolving est rattachable à un compte ou à une carte de crédit. Dans le cas où il serait lié à un compte, le crédit l’alimentera. Vous pourrez ensuite utiliser cette somme pour vos différents achats. Si ce dernier est à découvert, l’usage du crédit renouvelable sera automatique jusqu’à la limite de la réserve d’argent disponible.

Il est aussi possible de relier son crédit permanent à une carte de crédit. Dans ce cas, les achats et retraits effectués avec la carte sont financés par la réserve d’argent. Toutefois, il faut que pendant la transaction, l’option « à crédit » soit sélectionnée par défaut. Pour le remboursement du crédit, vous allez payer des mensualités.

Par ailleurs, la durée d’un crédit revolving est d’un an renouvelable. Avant d’opter pour la reconduite, l’établissement prêteur va vérifier s’il y a eu présence d’incidents de paiement. S’il n’y a aucun souci, une demande de reconduction sera émise au plus tard trois mois avant la date d’échéance.

Les règles encadrant le crédit renouvelable

C’est la loi Lagarde qui fixe les principes de fonctionnement de ce crédit. Chaque échéance doit avoir un remboursement minimum du capital emprunté ainsi que d’une durée maximale :

  • Un remboursement en moins de trois ans pour les crédits inférieurs à 3.000 euros
  • Un remboursement en moins de cinq ans pour les crédits supérieurs à 3.000 euros

Il y a également des dispositions qui encadrent la commercialisation de ce produit. Ainsi, le consommateur doit choisir lors de son achat, entre un crédit amortissable avec une durée ainsi que des mensualités de remboursement fixes ou un crédit renouvelable à partir du moment où le montant du crédit excède les 1.000 euros.

Le remboursement du crédit renouvelable

Le remboursement du crédit renouvelable doit se faire tous les mois. Les mensualités comprennent notamment :

  • Le montant du remboursement du capital emprunté,
  • Le paiement des intérêts,
  • Et les cotisations de l’assurance emprunteur.

Le montant des mensualités n’est pas fixe, contrairement à un crédit classique. En revanche, il faut bien respecter quelques obligations. Ainsi, la mensualité ne peut pas être en dessous des 15 euros. Selon les contrats, le capital devra être remboursé partiellement. Ce seuil est stipulé dans les documents contractuels. En tout cas, il est variable en fonction de l’établissement. Toutefois, vous pouvez demander un report des échéances en cas de difficulté financière. À ce moment, la durée du report va également dépendre de la structure de souscription du crédit. Enfin, le remboursement du crédit peut se faire par virement. Ainsi, un client peut faire un virement de son compte-chèques vers le crédit renouvelable afin de réduire les mensualités de remboursement.

Avantage du crédit renouvelable

Le crédit renouvelable a plusieurs avantages :

  • Une utilisation très souple

L’établissement de prêt accorde au client une somme d’argent à dépenser librement sans justification de dépenses. L’emprunteur peut solliciter le versement de la somme totale en une ou plusieurs fois. Le crédit revolving est particulièrement utile pour les situations d’urgence qui nécessitent un accès rapide à la réserve d’argent afin d’effectuer des dépenses spécifiques.

  • Une facilité d’utilisation

La réserve d’argent se raccommode au fur et à mesure des remboursements de l’emprunteur. Ce dernier a ainsi à sa disposition une somme définie pour le financement de nouvelles dépenses, sans faire de nouvelles démarches auprès des établissements de crédit.

  • Remboursement des intérêts sur la somme débitée

Le crédit permanent ne coûte rien quand la réserve d’argent n’est pas dépensée. L’emprunteur ne va payer des intérêts que sur la somme utilisée.

  • Praticité de la carte de crédit

Si vous associez une carte à votre crédit renouvelable, celle-ci permet de réaliser des paiements chez les commerçants, mais aussi de faire des retraits auprès des distributeurs automatiques de billets.

Les risques et dangers du crédit renouvelable

Comme tous les crédits, le crédit reconstituable présente également quelques risques et dangers.

Les mensualités dépendent de l’utilisation du disponible

Un crédit revolving ne coûte rien que lorsque vous avez utilisé le disponible. C’est une somme disponible et que l’on choisit ou non d’utiliser. Ensuite, selon le taux d’intérêt déterminé par la banque ou par la société de crédit, le montant des mensualités de remboursement va principalement dépendre du montant débloqué. En effet, les intérêts ne seront appliqués que sur la somme débloquée.

Un crédit à maîtriser

Un crédit renouvelable mal maîtrisé ou mal utilisé peut vous entraîner à une situation de surendettement. Pourtant, c’est une solution recommandée à certains foyers à l’heure actuelle. De nos jours, les banques sont bien conscientes du risque des crédits permanents. En tout cas, elles proposent quelques sécurités. Le montant du disponible est réajusté selon les moyens de l’emprunteur afin que la somme d’argent soit adaptée à ses capacités de remboursement.

Un risque de surendettement

Si le crédit est mal maîtrisé, il peut vous mener au surendettement. Effectivement, la facilité d’emploi et la souplesse d’utilisation qui sont ses avantages peuvent aussi être des risques, car elles poussent des personnes à dépenser inutilement. Le crédit renouvelable n’est donc pas toujours conseillé aux personnes qui ont des rentrées d’argent non régulières et qui peuvent courir le risque de faire des achats excessifs.

Coût élevé du crédit

Le taux d’intérêt du crédit revolving est généralement assez élevé. De plus, il est important de savoir que le taux d’intérêt est variable à chaque révision, ce qui est périlleux pour l’emprunteur, car le taux peut baisser ou au contraire élever. Néanmoins, dans le cas d’une révision, le prêteur est dans l’obligation d’informer son client du nouveau taux débiteur avant la date effective de son application. L’emprunteur a alors un délai de 30 jours pour contester la révision.

Par ailleurs, il est assez difficile de définir le coût total exact du crédit, car les calculs utilisés par le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) sont assez complexes à réaliser. De plus, les frais de carte d’ouverture de crédit sont plus chers que ceux des cartes classiques. Il est donc parfois plus intéressant de faire une demande de prêt personnel qu’un crédit renouvelable.

Comment arrêter un crédit renouvelable ?

La résiliation du crédit renouvelable peut se faire à tout moment. Quand vous souhaitez solder votre crédit permanent, une lettre de résiliation doit obligatoirement être envoyée à l’organisme prêteur. Il vous suffit de le faire par une lettre recommandée avec accusé de réception. Vous pouvez prendre des exemples de lettre sur Resilier.com. Son contenu doit s’adapter automatiquement au motif que vous choisissez.

Le délai de résiliation d’un contrat est d’un mois dès la date d’envoi de votre courrier. Vous allez ensuite recevoir trois mois avant le terme du contrat de crédit reconstituable un courrier indiquant toutes les conditions de reconstitution. Vous serez aussi informé de toutes les modalités de remboursement. Dans le cas où les nouvelles conditions proposées ne vous conviendraient pas, vous avez droit à 20 jours calendaires avant leur mise en application pour résilier le crédit revolving.