Patrimoine

Que faut-il demander avant d’acheter une maison ?

By 28 décembre 2021juin 7th, 2022No Comments
Temps de lecture : 7 min.

Trouver une maison répondant à vos besoins est un parcours de combattant. Une fois décidé, ne vous précipitez pas à conclure l’achat de votre futur appartement. Prendre une décision à la hâte est souvent une erreur. Avant d’acheter votre nouveau chez vous, il est important de vérifier certains points. Il s’agit d’une étape indispensable afin d’éviter les mauvaises surprises. 

Que faut-il vérifier et demander avant d’acheter une maison ?

L’achat d’un bien immobilier est un projet important pour un acquéreur. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de recueillir toutes les informations nécessaires sur votre future maison. Quelques points sont à vérifier avant la concrétisation de l’achat. Voici les détails à vérifier et à demander avant de conclure l’acquisition d’un nouveau bien immobilier. 

Faire une liste des solutions de financement

Un projet d’une nouvelle acquisition vous tient tellement à cœur ? Contactez votre établissement bancaire avant tout pour étudier leurs propositions. Vous devez aussi avoir une idée bien définie de votre budget qui coïncidera avec vos envies et vos possibilités. Probablement, la banque vous fera une offre de prêt immobilier qui sera sur 15 à 25 ans. Par la même occasion, sachez que le gouvernement propose également des aides financières comme la Loi Pinel, le taux zéro ou bien d’autres encore. Vous pouvez toujours tenter pour bénéficier des avantages fiscaux pour l’acquisition de votre nouvel appartement.  

Checker l’état du logement

A la première visite, vérifiez tous les détails du logement qui peuvent solliciter des travaux de rénovation. Vous pouvez par exemple examiner la qualité de la toiture et la charpente. Faites le tour de la maison pour vérifier les murs et les façades. Analysez également l’aménagement et le revêtement du bien immobilier dans sa globalité. Surtout, osez demander l’état de la chaudière et de l’installation électrique. 

Vous avez des droits en tant qu’acquéreur. De ce fait, demandez des preuves à l’appui des différentes réalisations déjà effectuées. 

Analyser les vices juridiques et administratifs

La vérification des dossiers du cadastre est aussi indispensable avant l’achat d’un bien immobilier. Ces documents vous permettent de connaître les limites de votre future maison. N’hésitez pas à les demander à la mairie.  

Aussi, vous devez bien vérifier ce qui est inclus dans le lot de vente pour éviter les mauvaises surprises : garage, cave, véranda… Si vous êtes sur le point d’acheter dans une copropriété, vérifiez toutes les démarches antécédentes. 

L’environnement et les projets de construction

L’environnement est très important au-delà de tout ce qui est matériel. Vous devez donc vous intéresser à tout ce qui se passe dans les environs. Vérifiez l’accessibilité par rapport aux transports communs, les lieux de détente, les commerces. 

Vérifiez également votre entourage, les maisons d’à côté, l’environnement du quartier. N’hésitez surtout pas à vous renseigner sur l’ambiance. 

Pour vos prochains travaux, vous devez vérifier le règlement d’urbanisme. Il faut savoir que tout type de travaux est réglementé. 

Quels sont les documents à se procurer avant l’achat ?

Il est nécessaire, pour une personne qui souhaite acquérir un appartement ou une maison, de fournir certains documents. C’est ce qu’on entend par dossier achat maison. 

Les documents à fournir par l’acquéreur

Le futur propriétaire doit fournir quelques documents au notaire :

  • des pièces d’identité, des pièces de votre situation familiale et votre adresse ;
  • des informations sur les types de financement ;
  • des détails sur la finalité de son projet.

Les obligations du vendeur

Le vendeur doit également quelques documents à l’acquéreur : 

  • l’acte de propriété ;
  • le dernier avis d’imposition, de taxe foncière et de taxe d’habitation du vendeur ;
  • les documents relatifs aux travaux et modifications sur le bien ;
  • le dossier de diagnostic technique. 

Documents en sus en cas d’achat en Copropriété

En cas d’achat d’un bien immobilier en copropriété, des documents doivent s’ajouter :

  • Le règlement sur les condominiums ;
  • Obligations des copropriétaires ;
  • Procès-verbaux des assemblées générales des trois dernières années ;
  • Le journal d’entretien du bâtiment ;
  • Les détails de la division du bâtiment ;
  • La zone du lot. 

Quels conseils avant de faire une offre

Il y a souvent des pièges à éviter pendant l’achat d’un bien immobilier. C’est aussi la raison pour laquelle il faut faire des diagnostics lors de l’achat d’une maison. Voici quelques conseils à suivre avant de faire une offre. 

  • Faire une visite une seule fois

La première visite définit votre première impression sur votre futur bien. Il faut surtout éviter de passer directement à l’offre d’achat après celle-ci. Faites une évaluation approfondie en fonction de cette première analyse. 

Avant de passer à l’acte de vente, il est vraiment recommandé de visiter le logement deux fois, à des horaires différents. Vous pouvez par exemple fixer la première visite pour la matinée, et la seconde en début d’après-midi. 

  • Négocier les biens en vente

C’est la question qui se pose toujours. L’idéal est de se renseigner sur votre futur bien immobilier. S’agit-il d’un premier achat immobilier ? Si la maison sur laquelle vous souhaitez concrétiser l’achat a été mise en vente depuis des mois, proposez un prix inférieur. 

  • Négliger la visite de certaines parties

Vous allez faire une signature du compromis sans avoir vérifié toutes les parties du bien immobilier ? Sachez que cette décision pourra vous coûter très cher. Avant de décider de l’achat d’un logement, le mieux est de visiter toutes les pièces. D’ailleurs, méfiez-vous des parties qui sont interdites de visite.

  • Ne pas avoir le projet de compromis en amont

Ça y est, vous êtes convaincu du bel appartement. La prochaine étape est donc la signature de la promesse de vente. Avant la signature de l’acte authentique, demandez à avoir le projet de contrat la veille. Cela vous donnera le temps de tout lire. Le jour de la concrétisation de la vente, le notaire ne vous donnera pas le temps de passer sur toutes les lignes. Demandez à votre interlocuteur direct dans l’agence immobilière de vous fournir les documents 24 heures à l’avance. Son accord prouvera la transparence de la vente.

  • Négliger la préparation du dossier de prêt

Après la signature du compromis, vous êtes dorénavant le propriétaire de votre nouvel appartement. Félicitations ! Juste à titre de rappel, un achat immobilier veut dire crédit immobilier. 

Par ailleurs, si vous voulez bénéficier des meilleures conditions de taux de crédit, ou si votre dossier est un peu juste, planifiez un rendez-vous avec votre agent bancaire. Pour cela, pensez à bien préparer vos documents et essayez d’avoir la meilleure tenue de compte possible sur les 3 mois précédents votre rendez-vous. Si besoin, faites une préparation d’une mini-présentation de votre projet. Vous allez expliquer à votre conseiller bancaire : votre situation financière actuelle, vos revenus, les points forts de votre dossier, des photos du bien immobilier, etc.

  • Ne pas discuter de son emprunt immobilier

Un dossier bien préparé et bien établi vous donne l’autorisation de négocier votre prêt immobilier. Mis à part les aides financières du Gouvernement, il existe également d’autres astuces pour vous faire économiser plus d’argent. Vous pouvez négocier l’absence d’IRA. Il s’agit de la clause qui vous autorise à vous acquitter de 3% de pénalités en cas de remboursement anticipé de votre crédit immobilier. Cette clause est délaissée, voire même oubliée par les emprunteurs alors qu’elle vous offre la possibilité de négocier votre prêt. 

  • Mal apprécier l’état du logement ou de la copropriété

En cas d’un projet d’achat immobilier avec travaux, demandez la réalisation de deux devis différents avant de vous engager. Vous pouvez également demander l’avis de vos proches qui s’y connaissent dans le domaine.  

Si vous pensez faire l’acquisition d’un bien immobilier en copropriété, n’hésitez pas à faire une lecture approfondie des 3 derniers procès-verbaux d’assemblée générale. Cela vous permettra de faire le point sur les travaux en cours. 

Aussi, demandez le carnet d’entretien de la copropriété afin de vous aider à faire la vérification de son suivi. Vous pouvez aussi contacter directement le syndic pour prendre la température de l’état de la copropriété.

  • Ne pas faire une dernière visite avant la signature du compromis de vente

Le processus d’achat apparemment est à la fois compliqué et stressant. De nombreuses démarches administratives et juridiques sont à suivre jusqu’à la signature du contrat de vente. Même si vous avez tellement hâte d’avoir les clés entre vos mains, n’oubliez pas la dernière étape. C’est la revisite de la maison avant la signature finale de l’acte de vente. Cette étape est indispensable, car une fois la signature terminée, vous n’avez plus le droit de réclamer quoi que ce soit. Si vous avez encore quelques doutes, vous pouvez demander une revisite finale 1 heure avant la concrétisation de la vente. De toute façon, le vendeur n’a pas le droit de vous refuser cette dernière étape.

  • Attendre

Si vous êtes en quête de votre « chez vous » depuis déjà plusieurs années, avec plus d’une vingtaine de biens immobiliers visités, prenez une pause et recentrez votre projet.

Il y a de nombreuses personnes qui sont en quête du bien parfait, qui sont en attente de la « bonne affaire ». Dans le domaine de l’immobilier, on dit souvent que le temps est notre principal ennemi. Si vous avez déjà perdu plus d’une année pour trouver un nouvel appartement, dites-vous que vous auriez déjà pu retourner 5 ou 10 000€ de capital à la banque si vous aviez conclu un achat rapide.

Comment faire son offre ?

Après avoir fait toutes les démarches et visité quelques logements, vous vous êtes décidé à acheter un appartement ? Faites alors votre offre d’achat pour pouvoir accomplir votre projet d’achat. 

Commencez par dresser une liste des documents à fournir et les démarches à suivre. Par ailleurs, une offre d’achat représente un document théorique qui est une sorte d’engagement entre l’acquéreur et le vendeur. Elle doit être rédigée dans les règles de l’art, composée de quelques mentions et clauses suspensives qui vous couvrent. Pour formuler votre contrat de vente, vous devez réunir quelques informations :

  • Le prix d’achat du bien immobilier ;
  • La durée de validité de l’offre ;
  • Les modalités de réponse du vendeur ;
  • Votre délai de rétractation de 10 jours ;
  • La modalité de financement ;
  • Vous devez indiquer que la vente ne sera conclue qu’à la signature de l’avant-contrat ;
  • Vous devez mentionner que l’offre d’achat sera annulée sans retour du vendeur dans les délais indiqués ;
  • Vous pouvez également préciser le type de biens immobiliers.

Faites une évaluation de votre futur logement avant de faire une offre d’achat. Vous pouvez donc commencer par recueillir des informations sur l’état du marché. Dans la mesure du possible, utilisez des outils d’évaluation pour l’estimation du prix au mètre carré de votre bien.